suisse bombe a la reithalle une provocation de trop

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

non au fascisme
maintenant ils veulent nous tuer

suisse bombe a la Reithalle une provocation de trop

le samedi 4 août, une bombe a explosée à la Reithalle, au début du concert d’Oi Polloi (mettant fin immédiatement au festival). Festival contre le fascisme, pour passer une bonne soirée et avoir de bons contactes, être plus solidaires, profiter des concerts ; on est pas contents, c’est la provocation de trop !

Ce samedi 4 août à la Reithalle, une bombe a explosé (fort heureusement, repérée avant l’explosion) pendant le festival anti-fasciste, ceci y mettant fin immédiatement. Il n’y a eu aucun blessé, mais que ce serait-il passé si elle avait explosé DANS la Reithalle ? Une fois par an, nous nous réunissons au festival anti-fasciste, pour passer un bon moment et être dans une bonne ambiance, mais c’est la provocation de trop ! !

DES MAINTENANT il faut penser à une action anti-fasciste SERIEUSE.

PARCE QU’ON NE VEUT PAS ATTENDRE D’ÊTRE A LA MERCI DU FASCISME AMBIANT

Une suite bientôt

source

http://switzerland.indymedia.org/fr/2007/08/51617.shtml

Appel des organisateurs de l’antifa festival

Attaque à la bombe lors du festival antifa de la Reitschule à Berne

Du 2 au 5 août 2007 s’est déroulé le 2ème festival antifaschiste à la Reitschule de Berne. Chaque soir, ce sont plus de 1500 personnes qui ont fait le déplacement, ce qui représente un très gros succès, en augmentation par rapport à la première édition.

Pourtant, le soir du 4 août, un peu avant minuit, alors qu’un concert se déroulait, un sac suspect a été découvert. Celui-ci a été déposé au milieu de la masse à côté de la table de mixage au centre de la salle. Ce sac a été sorti par une sortie de secours et déposé devant l’entrée où il n’a pas tardé à exploser.

La chance a fait que personne n’a été blessé. Les conséquences de cet attentat aurait pu être désastreuse si la bombe avait explosé à l’intérieur de la salle. Dans le sac se trouvait une bouteille remplie d’un liquide explosif relié à un détonateur.

En réponse à l’explosion, la salle a été évacuée et le reste des concerts annulé. Grâce à l’organisation de toutes les personnes concernées, l’évacuation a pu être effectuée sans mouvement de panique. La suite de la fête a pu se dérouler devant la salle.

Des tentatives de meurtre de cette importance sont rare en Suisse. C’est pourtant la deuxième en une semaine. Déjà le 1er août, une bombe a explosé sur la prairie du Grütli après les festivité. Les deux attaques ont été faite à l’aide d’un engin déclenché par un détonateur. Dans les deux cas, la volonté était de tuer et dans les deux cas des opposants politiques au nazisme étaient visés.

Il existe visiblement en Suisse des structures militantes néos nazies qui ont les compétences et la logistique nécessaire pour ce genre d’attentat. Des démonstrations comme celles-ci montre clairement ce à quoi les fachistes sont prêt aujourd’hui. De tels actes ne doivent pas être tus ou même minimisés. Ce développement doit être décrié.

Plus jamais de fascisme

Le team du festival

http://www.antifafestival.ch/