un squat menacé d'expulsion à nantes

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux:

Appel à soutien pour un squat menacé d'expulsion quartier pont du Cens
OSCAILTIMAGE(DUMMY 300 0)
Image Caption Goes Here

Appel à soutien pour un squat menacé d'expulsion quartier pont du Cens

Une maison a été ouverte jeudi dernier au 19 rue Chanoine Poupart (quartier pont du Cens). C'est une maison vide sur laquelle des groupes immobiliers font du business. Les voisin-e-s ont été invitées dimanche dernier à un picnic de soutien. Aparemment la possibilité d'une expulsion illégale se profile suite à la visite de l'huissier. Utilisant la loi uniquement dans le sens de leur profit, ils nous menacent d'une expulsion immédiate.
Nous vous appelons à venir nous rencontrer, et/ou à contacter le groupe Gambetta immobilier (02 51 84 99 84) afin de leur exprimer votre indignation et de nous apporter votre soutien.

le collectif de soutien et les habitant-e-s du 19.
notre email: lapoeladesuisse@no-log.org

Email Email de contact: lapoeladesuisse_AT_no-log.org

Commentaire(s)

> soutien

Bon ba je les ai appellé ... Etonnant ils n 'étaient pas très accueillant!

En tt cas bon courage... et ptetre a bientot

ciao

> Sympa la maison !

Bonjour bonjour.

Après la lecture de cet article, j'ai été voir le jour même ( c'est a dire aujourd'hui, ce mercredi 4 ) ou et comment c'était. Bon j'ai énormément tourné en rond avant de trouver, mais j'ai fini par trouver !

Sympa la maison, elle à l'air vraiment agréable, pis les ptits messages sur la portes provoquent un ptit sourire ! J'ai lu l'écriteau, qui explique la situation et parle du pic nique.

Bon après tout ceci, je voudrai savoir, qu'est ce que moi et mes amis pouvons faire ? Le pic nique est prévu pour les voisins donc nous ne sommes pas sur la liste. Mais rencontrer la tribue qui y vit serai sympa je pense, histoire de bavarder un peu. Si un rendez vous est proposé par les habitants pour une rencontre avec tous ceux qui souhaitent défendre leur logis, je viendrais, mais pour l'instant je ne vois pas ce que nous pouvons faire, a part espérer qu'ils ne soient pas délogés (donc cela ne sert à rien...)

> quoi faire?

ben tu peux aussi appeler les proprios (y a le numero exprès pour) et leur exprimer:

a) ton indignation face à la spéculation immobilière

b) ton mépris des-dits spéculateurs

c) ta solidarité envers les habitantEs de cette maison (et des autres par la meme occasion)

pour ça tu peux utiliser toute la mauvaise foi que tu veux, tu peux insidieusement les menacer, tu peux leur réciter des textes de lois a n'en plus finir meme si t'y crois pas, tu peux mentir, tu peux pleurer, tu peux les harceler 20 fois par jours en hurlant "mort à l'immobilier!" dans les oreilles des pauvres standardistes...

> ben venez alors!!!!

Bon c'est chouette de voir qu'il y a du monde que ça intérresse de nous soutenir..Et d'autant plus qu'on a envie que ce lieu soit ouvert à tout-es- , avec des activités, un jardin collectif, tout ça tout ça.. mais bien entendu ça c'est possible que si on garde la maison, mais du coup, à partir de la semaine prochaine ( plutôt) ce serait génial que du monde passe!! Faut pas hesité à sifler un coup si on vous entend pas toquer, et à venir juste boire un verre ( ou en apporter.. ), ou nous aider à débroussailler le "vaste jardin", ou même ( tant qu'on y est ... hein..) apporter des meubles dont vous vous servez pas... voilou, alors ptetre a bientôt ( j'repette plutôt le week-end prochain,. On diffusera les info d'une hypothétique crémaillère sur le portail ou sur indymedia)

Merci à vous!!

> soutenir

Un super squat avec de belles personnes. Faut pas hésiter à y aller !

> Pas paru dans la presse....

Suite a un article de presseO de la semaine derniere, on s'est fait plaisir....

on a repris leur article mais a notre sauce, normalement ya une photo assez drole mais bon elle passe pas...si vous voulez la voir elle est affiché chez nous et puis ya toujours moyen de passer à la maison de toute facon....on a un interphone! ah oui et c'est toujours au 19 de la rue du chanoine poupard

Les belles maisons nantaises font le bonheur des promoteurs malins (tentionnés)

Des journalistes qui s'invitent chez les gens parce qu'ils n'ont rien à dire en cette saison blanche et sèche et qui écrivent un article sur leur maison... C'est la surprise de l'été pour les habitant-e-s du 19 rue du Chanoine Poupard.

« Bonjour, nous travaillons pour Presse Océan et nous n'avons rien de mieux à faire, nous nous invitons chez vous pour une interview bidon! » Voilà ce que découvrent les habitant-e-s du 19, installés depuis plus d'une semaine dans leur maison, en ouvrant le portail ce mardi matin et leur boîte aux lettres le lendemain. Comme cité dans l'article du fumeux journaliste, les voisins ont été mis au courant et la piscine est aussi grande que l'immeuble de 7 étages en projet sur le terrain.

Ils ont d'ailleurs fait venir du marbre portugais de la déchetterie, se sont abonnés au cable et à internet et ont donc forcément l'électricité, le gaz, le chauffage

central, la clim' et la piscine chauffée (couverture prévue pour automne 2012). Depuis peu ils sont équipés de plomberie en or et ont investi dans une piste de bobsleigh en crystal d'Arc, une balançoire en tek et un hammam (le 2ème plus grand de France après le LU). Et hop, le tour est joué pour les petit-e-s malin-e-s!

« Beaucoup d'audace »

Qu'elle n'a pas été la surprise des petit-e-s malin-e-s de la maison quand ils ont constaté que le groupe immobilier Gambetta, propriétaire de « la belle maison nantaise » allait tenter de les expulser illégalement. Connaissant très bien leurs droits ils ont rapidement pris contact avec une avocate et noté leurs noms sur la boîte aux lettres.

Ils disposent effectivement d'une très belle propriété de près de 300m2 quasi-habitable avec murs et sols moisis, parquet à vagues, « tuyauterie-fontaine », avec piscine comme réserve naturelle de moustiques et autres insectes ; parc en friche beaucoup trop ombragé.

(élagage prévu pour ce samedi) et jardin vague.

L'huissière fait de l'intox

« Le groupe immobilier fait preuve d'une assurance et d'une audace incroyables. Leur but est visiblement de gagner un maximum d'argent », confie Juliette.

« Ils nous ont menacé et ont essayé de nous corrompre », précise sa copine Inès.

Visiblement ils n'en sont pas à leur coup d'essai. Détruire des havres de paix arborés pour y construire des tours immondes est dollar courant chez les promoteurs nantais.

Maison à prendre

La grande maison du 19 rue du Chanoine Poupard avait effectivement fait l'objet d'un permis de démolir. Mais Gambetta, n'ayant pas obtenu le permis de construire avait décidé de la revendre à leurs copains afin d'en faire monter le prix et d'en profiter en Californie.

Des travaux ont déjà été entrepris, la maison devenant peu à peu habitable. Les habitant-e-s se sont réappropriés les lieux et les terrasses pour y prendre le thé. Malgré la procédure qui débute, les squatteur-euses font appel à leurs amis et à leurs voisins pour partager un jardinage goutif.

La vie de cette maison sera longue!

Pierre Cabanedarbre

> justice de classe

zéro délai

justice de classe , sans surprise, se range du coté des riches et des puissantEs

en n'accordant aucun délai .....

soutien aux squats nantais

nadazone

> délai

pour informations aux personnes qui ont soutenues soutiennent, suivent ou liront le sujet le squat à pont du cens a tenu pendant deux semaines et demi barricadé de toutes part. Avec toujours un regard sur la rue pour anticiper l'expulsion. Deux semaines et demi d'attente dans une salle de bain de 10m² ou moins.

Deux semaines et demi d'attente dans le stress à chaque action de contrôle de la circulation en bas de la rue ou d'un seul coup trois camionette de flics se mettent en place, aux voitures munies d'antennes et d'équipement informatiques à l'intèrieur relié à des téléphones portables, aux policier-e-s municipaux qui passent pour relever les noms qui sont sur la porte.

Maintenant c'est fini! on a réussi à avoir une prolongation du délai d'éxécution de l'expulsion. Et donc nous sommes encore là jusqu'au 13 octobre.

Ce n'est pas très long mais c'est déjà cela.

Merci à tous celles et ceux qui ont participé à cette lutte, cela a certainement joué dans le fait que le préfet n'ai pas donné la force publiqe pour nous expulser.

L'aventure continue donc et promet de ne pas s'arrêter....

> salu

alors, c'est pour quand cette crémaillère??!

> la crémaillère

Pourquoi pas

la crémaillère serait pour le retour des vendanges, qui permettrait d'avoir et les nétudiantEs et les nvendangereuses ...

Une boum ou un concert ou une exposition d'art ??

la soirée " brûle ta fac " ? sera t elle avant la crémaillère , vous en saurez pas plus en ne lisant pas nos prochains épisodes alletant ,éloignez cependant de l'écran les âmes sensibles, les paralytiques graves et les connards(asses) d'extrême droite (pléonasme?) !????!

le vote est ouvert et la majorité pourra aller se faire cuire un oeuf au salsifi..

> SOUTIEN CONTRE L'expulsion PONT DE CENS

soutien contre l'expulsion

à lapoeladesuisse

Rien d'étonnant à ce que les huissiers et leurs larbins utilisent la loi à leurs propre fins, ils ne vont pas se géner tout de même! cet étonnement nous étonnera toujours!

Bref, nous sommes samedi après midi, le téléphone ne décroche pas...Alors on vous fait parvenir ce petit Mail ( nous sommes loin de Nantes mais si d'aventure on passait par là le 4 ( avant ou après la réu' de indyNantes), on s'arreterait pour vous en serrer une bonne louche!

Bien cordialement: les amiEs du négatif....

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

--

> presses et médias

Les zamiEs du négatif à l'oeuvre ne sont donc pas toujours censuréEs sur indymedia nantes ?

Mais c'est un groupe d'alchimistes incontrôlable en goguette ?

Les suisses devraient communiquer le nom d' ERIC CABANAS - de presse ocean - comme un sinistre personnage , suite à son torchon . . .