Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

Mot-clefs: Archives
Lieux:

La CBIL (Coordination pour une Bretagne Indépendante et Libertaire) revendique l'action de détournement des affiches électorales pour la présidentielle française 2007 sur une cinquantaine de communes* sur toute la Bretagne.

Dibabit-medium
Pas de titre pour 6932



La CBIL (Coordination pour une Bretagne Indépendante et Libertaire) revendique l'action de détournement des affiches électorales pour la présidentielle française 2007 sur une cinquantaine de communes* sur toute la Bretagne.
Par cette action, nous voulons attirer l'attention des électeurs : glisser un bulletin dans une urne ne signifie pas "démocratie"!
Le pouvoir centralisé est bien plus influencé par les divers lobbies (armement, nucléaire, multinationales...) que par le simulacre démocratique que constituent les élections. En effet, le "citoyen" n'a aucune prise sur les décisions des politiques une fois ces derniers installés, sauf s'il se mobilise et lutte au quotidien.
La démocratie représentative s'appuie sur la renonciation à notre pouvoir individuel et collectif au profit des professionnels de la politique. Préferons la démocratie directe, seule garante d'une véritable prise en compte de la volonté populaire.
Ne soyons pas les dindons de la farce électorale !
Abstention libertaire !

*pays de Brest, Lorient, Guingamp, St Brieuc, Morlaix, Rennes


Quelques photos de l'action:
http://www.cbil.lautre.net

Email Email de contact: ano_AT_numo.us

Commentaire(s)

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

ouais ben quand les electeurs de le pen ou sarkozy auront voté a votre place j'ai hate de voir comment on pourra lutter au quotidien...

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

Tu n'as visiblement pas compris le but de l'action...

Perso je ne vote pas, la lutte au quotidien m'importe beaucoup plus. Je ne participe pas à cette grande bouffonnerie. Les leçons de morales citoyennistes à 2 balles, rien à faire! Super, le bulletin dans l'urne et le soir même de retour devant la télé. Le militantisme du dimanche que sont les éléctions, ça me fait clairement vomir. Alors après, pour en revenir à ton commentaire, que ces bouffons passent ou pas... Comme tu dis... j'ai hate de voir!

Et t'inquiète pas, je ne me sentirai aucunement coupable. Je laisse ce genre de réflexe conditionné au mal dégrossis judéo chrétien.

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

Quand on pense que certain sont persuadés que la démocratie c'est le droit une fois toutes les quelques années de renoncer au pouvoir du peuple pour les placer entre les mains d'un oligarchie de politiciens professionnels.Les élections ce n'est pas la Democratie,c'est le renoncement légal et organisé de la Démocratie. C'est une conception infantilisante qui revient à dire que le peuple incapable de s'organiser pour prendre ses décisions par lui-même doit s'en remettre "à ceux qui savent ce qui est bon pour lui".

Quand à savoir qui sera le prochain président français,je m'en moque car quel qu'il soit, il faudra sans doute continuer à lutter. Faut-il rappeler que la gôche quand elle était au gouvernement a expulsé des sans-papiers,et n'a rien changé ni à la misère,ni à l'exploitation, ni à la société capitaliste.Alors que les matraques soit dans les mains de le pen,sarko ou sego,je ne pense franchement pas que cela change quelque chose quand on les aura en face de nous en manifestation....

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

moi je fais les 2, politique (par defaut) dans les urnes et dans la rue. La mobilisation au quotidien justement, elle sera plus difficile dans une dictature complete....

Defendre les immigrés et laisser les fascistes arriver au pouvoir, ça me parait contradictoire, mais ce n'est qu'un point de vue.

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

Moi c'est voter (c'est à dire abandonner son pouvoir aux étatistes et aux autoritaristes) et défendre les immigrés (sachant que gauche comme droite ont participé à leurs expulsions successives) qui me parait contradictoire... C'est d'un coté accepter le système éléctoral mais de l'autre descendre dans la rue quand le résultat ne plait pas qui me parait contradictoire (moi je refuse le système éléctoral et donc TOUS les candidats qui en sont issus)... Quand aux fascistes,les urnes ne leur ont jamais empêcher de prendre le pouvoir...

Je ne remetterai jamais par bulletins de vote interposés mes droits et mes libertés entre les mains d'un candidat quel qu'il soit. De par l'Etat et ses lois,ils me volent de mes droits mais au moins,moi,je ne suis pas complice de mon propre asservissement politique.

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

le systeme repose sur une participation massive au vote ... y compris en se consolidant en permettant aux opposants de s’exprimer et de s’installer passivement dans une opposition installee dans les assemblees de l’etat pyramidal avec l’oeil du Pouvoir ...Democratique a son sommet .... et l’popuplo pendant ce temps là, trime stresse et desespere ... en votant.... jusqu’a aller voter contre lui meme , pour ses maitres qui en sont arrives là parce que le peuple a vote a vote vote vote.... et maintenant apres tous ces votes qui nous ont amenes là ... vous nous demandez .... de voter encore et encore et encore de pire en moins pire en pire a pateauger dans le moins pire on se noie dans le pire sans avoir pensé qu’on y est enchaine par le vote , adhesion confirmation bouclage a deux tours ... after s’il te prends la necessite de te revolter t’es anti democratique et anormal et si t’est pas content t’avais qu’a voter et ... te taire et t’inscrire dans ce qui est permis encadré legiferé hygyenisé... et ainsi meurt le monde de la pensee ... bienvenue dans le monde des consommateurs securisés par leur consommation ...regression

bd

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

perso, je ne vote pas. Mais faire une sorte d'antagonisme entre le vote et la lutte me parait débile. "Si tu votes, ben c'est que tu légitimes les actions des politiques en leur donnant ta voix, alors comment peux tu oser descendre dans la rue défendre des sans papiers".

Pour ma part, je ne participe pas à cette diabolisation des gens qui votent, ce dernier peut trés bien être entendu comme une stratégie : le moins pire est important pour certaines personnes.

Mort à toutes les idéologies (électoralisme et abstentionnisme à la même enseign e), le discours binaire de certains abstentionnistes me fait autant gerber que la chiasse électoraliste des medias...

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

La démocratie revient à choisir son dictateur. La dictature impose. Il faut faire un choix : libéralisation des produits ou un seul produit. Aujourd'hui, la multiplicité est pensable à condition qu'elle ne remette pas en cause l'ordre social. Le fascisme historique n'existe plus, par contre l'ambiance fascisante de notre réel est bien là. L'uniformité de la vie a gagné pour l'instant la dépossession de nos conditions d'existence est encore bien réelle. Sarko sera peut-être élu les tenants de la représentation devront assumer se douloureux résultat. Encore une fois, une période de désert s'annonce. Que faire ? La politique classique n'est toujours pas morte. tant pis !

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

Les grandes idéologies sont mortes. L'ambiance fascisante est et sera présente dans notre quotidien. Bové et Besancenot en sont également responsables.

Que faire? Une grave dépression! Une dépression comme forme de résistance...

drieularochelle

"je ne sens plus mes jambes, keyser"

> > Dibabit ho furlukin : Choisis ton clown!

au lieu de faire de l'origami dans des rideaux noirs ou de galoper dans des îles lointaines, buvons à la démocratie. celle qui se boit.