Actions contre les mèdiarques officiels

Mot-clefs: Archives
Lieux:

contre la propagande du journalisme de marchè
Contre la propagande des mèdiarques officiels CREONS DANS TOUTE LES ACTIONS ET MANIFESTATIONS DES BAMO.

Bamo, Bamo mais qu'est ce que c'est…

Petite explication le Bamo est une brigade anti mèdiarques officiels composé(es) de manifestant(es) qui se constituent spontanément au fil, des manifestations et autres actions militantes, dans le but dans évincer et dans éjecter, tout les mèdiarques propagandistes de marché, tels Rance 2 et 3, Tf haine, Lc bouygues, Merde 6, les plumitifs du Ppa, ou les suces micro de merdes radiophoniques tels Raide Tl, Rance intox, ou Rance inter.

Puisque qu'a longueur d'années, et de journaux tèlèvichyels du 20 heures, toute cette racaille médiatique officielle, déforment sans vergogne nos propos, nous traitent a longueurs de luttes et de manifestations, de grévistes "preneur(ses) d'otages", d'enragé(es) irresponsables, et font tout pour diviser le peuple contre le peuple, avec tout les clichés réducteurs possibles et inimaginables, c'est bien parce qu'ils ont choisis leur camps c'est-à-dire celui des francedenhauts, et des "riches et puissants" aussi n'ont-ils rien a faire dans nos manifestations et actions.

Petit rappel historique : Le Bamo cette forme de harcèlement démocratique anti propagande officielle, ne date pas d'aujourd'hui. Nous faisons remonter le 1 er Bamo historique, aux manifestations anti Juppé de 1995, quand un petit groupe de manifestant(es) décida spontanément, et systématiquement, de couper la parole aux caméras de Rance 2 et 3, et de les secouer histoire dèja à l'époque de leur rappeler leur si grande servilité face au pouvoir en place.

En fait deux belle actions Bamo ont dèja eus lieu cette année 2003 au cours de la première manifestation parisienne pour la libération de Josè Bovè, en fin de manifestation un petit groupe de manifestant(es) très remonté(es) encerclent la camionnette de Rance 2 et leur empêche de faire un direct au journal de 20 heures aux cris de "TV medef, TV poubelle" ou "TV Sarko, TV facho" a ce propos le présentateur servile david pujadas (diste) parleras de cette action comme cela "une véritable agression physique de nos envoyés spéciaux" et d'une attaque au droit (sic) de l'information, ce qui bien sur était totalement faux, puisque les manifestant(es) se contentèrent gentiment mais fermement de gueuler très fort ce qu'ils pensaient de la servilité de Rance 2 (pour cela voir l'excellent reportage sur cet évènement qui est sur le site nobabylon.org ou les archives d'indymedia).

Le 10 juin 2003 place de la concorde, alors que les milices fascistes du sarkosme sécuritaire multiplient les provocations, et s'apprêtent a réprimer brutalement, un groupe de manifestant(es) éjectent et vident, les équipes de Tf haine, qui le soir même pour se venger parlas évidement et en ces termes de "quelque dizaines de jeunes casseurs enragés qui probablement (sic)sous l'emprise de l'alcool, provoquent et jettent des pierres, sur les force de l'ordre" ben voyons mon con… de "journaliste" de Tf haine,nous étions encore plus 3000 personnes a refuser de dégager, et encore la fin de la manifestation n'était pas encore arrivée.

Quelques tactiques Bamo très simple a réaliser.

Entourer des que vous les voyez, les équipes techniques, des mèdiarques officiels, les empêcher de parler en gueulant plus fort que le suce micro de service, le mèdiarque Tèlèvichyel aime les reportages propres, et les journaux de 20 heures bien consensuels, aussi si vous les apercevez en cours de manif avec du matériel audio "lourd" caméras sur trépied, camionnettes avec antenne satellitaires, c'est qu'il y auras de l'interview en direct, dans ce cas se METTRE dans le champ des caméras si possible toujours masqué(es) car on est jamais trop prudent, et foutre le plus de bruit possible (pour des actions comme celle-ci bien sur, sifflets, porte voix, et haut parleurs portatifs sont les bienvenus).

Plus radical mais attention cela peut être considèrè comme "illégal" (il peut toujours avoir plainte si du matériel est "abîmé") se munir de bouteille d'eau en plastique, les remplir d'un mélange de peinture a l'eau très diluée et de sel,et les jeter sur les caméras, les matériels électroniques modernes, même pro, ne supportent rarement ce mélange eau salée plus peinture.

Plus drôle encore se munir de ce que certains de nos camarades militant(es) anglo saxons appellent des "squirt gun" vous savez ces gros "pistolets" a eau de plage, avec des des jets assez puissant (en général ils ont une portée entre 2 m 50 et 5 m)et des gros réservoirs, de grande capacité (ces jouets se trouvent facilement dans tout les grandes surfaces, et autre magasins de jouets) les remplir de ce même mélange, eau salée plus peinture a l'eau très diluée, et en asperger tout mèdiarques Tèlèvichyel qui passe a votre portée, en visant bien sur particulièrement les objectifs des caméras, avec tout les effets ludiques et festifs que cela comporte.

A noter que ces gros "pistolets" a eau rempli de ce mélange peuvent aussi avoir des effets très rigolos sur les bâtiments officiels type O.m.c par exemple, et très saisissants si on les remplit de peinture rouges, pour asperger les jaunes, ou tout autres piètres récupérateurs(trices) politiques du mouvement social.

Pour finir tout type d'actions Bamo ne nécessitent pas forcément un grand nombre de manifestant(es) des petit groupes affinitaires d'une dizaines de personnes qui sillonne les manifs suffisent, s'ils sont bien équipé(es) bombes de peintures, bouteilles d'eau, tartes a la crème, gros "pistolets" a eau plus peinture, il y a de quoi largement faire trembler le mèdiarque, et de quoi faire enrager tout les pujadas (distes) des médias officiels Tèlèvichyels.


Anarcho Punks paris

Ezln Punks paris

Email Email de contact: ano_AT_numo.us

Commentaire(s)

> > Actions contre les mèdiarques officiels

Excellente idée

Comment se fait-il que ce texte ne soit pas publié sur indymedia paris ???