Comment la LCR prend le controle d'une section d'un syndicat

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Tout est dans le titre
Sachant, de la part de proches du BN de la TTE, que la TTE, n'en a plus que pour un ou deux ans, et que les militants LCR-JCR sortent en masse de l'UNEF, pour rentrer dans d'autres syndicats...

Sachant une circulaire interne, datant de septembre, d'une orga "libertaire", qui s'est déjà illustrée par la dénonciation des pratiques de la LCR pendant ce printemps dernier, se plaignant de l'arrivée en masse et du noyautage des sections parisiennes du syndicat X par des militants LCR-JCR...

Sachant que dans l'université U en question, il y a eu un apport soudain, inattendu, de militants LCR-JCR dans la section syndicale X, de la part de militants-étudiants venant d'autres coins de France...

Sachant que le syndicat X est partagé dans l'Université U entre une tendance LCR, et une tendance d'une Orga Libertaire (appelons la O.L), dont la seule obsession est de se tirer la bourre pour controle la dite section locale...

Il y a eu une soirée Section Syndicale X. En fin de soirée, un membre de X et de l'OL, a tenté sa chance avec une demoiselle. Pelotage, avant de s'arrêter vu que la dite fille n'était pas consentante (je ne juge pas, je rapporte les faits). Le libertaire se tire.

Peu de temps après, des membres de la LCR montent le bourrichon à la demoiselle pour qu'elle porte plainte pour "tentative de viol".

Au même moment surgit une mystérieuse plainte pour harcèlement sexuel envers un membre de l'OL et de X. Les 3 plaignantes ? 3 LCR... Le membre de l'OL est un individu très actif, celui qui se charge d'organiser les réunions...

La section X se réunit alors pour une procédure d'exclusion interne. Ne sont alors présent ce jour là que les membres de la LCR plus les 2 stals de l'OL.

Le quorum de militants n'est pas respecté, en violation avec la charte, quelqu'un proposera même une idée d'attendre quelques jours, histoire d'obtenir des procurations (interdit par la charte du dit syndicat).

L'exclusion des 2 militants a alors lieu. (edit : ils n'ont pas eu le droit de se défendre : nouvelle entorse à la charte du dit syndicat)

Les autres militants de l'OL/X s'inscrivent dans une autre université pas trop loin, voyant qu'ils se sont fait piquer X par les trotskistes.

X de l'U est par conséquent plus composée uniquement que par la LCR-JCR. Celà s'appelle le trotskisme.

Etonnant, non ?

Commentaire(s)

> > Comment la LCR prend le controle d'une section d'un syndicat

... que dire sinon que c'est navrant

mais bon des gars sapant l'unité d'un mouvement en pleine crise des université pour avancer un petit peu plus leurs pions ... ca c'est du marxisme-leninisme (vu que c'est une pratique que partagent stals et trotskos)

que des libertaires se laissent encore avoir a partager des orgas avec ces gens la me parait abberant depuis le temps que l'on sait que ca finit toujours comme ça avec eux

mais bon ca montre a mes yeux l'essence meme de la logique d'orga... ou quand la prise de pouvoir interne s'effectue au detriment du but d'origine de l'organisation... ca me rappelle le central telephonique de Barcelone...