Notre-Dame des Landes ;

Mot-clefs: Archives
Lieux: Brest Nantes Notre-Dame-des-Landes Rennes

Le Télégramme de lundi 20 nous apprend que le conseil
municipal de Kemper vient de voter un voeu appuyant le
projet d'aéeroport international de Notre-Dame des
Landes (Pays de Nantes). Le projet serait "bénéfique
pour la Cornouaille", au même titre que le futur TGV.

EMGANN

Mouvement de la Gauche Indépendantiste bretonne
BP 70215
22202 Gwengamp cedex


24/11/06

Notre-Dame des Landes : pas de bénéfice, ni pour Nantes ni pour la Cornouaille



Le Télégramme de lundi 20 nous apprend que le conseil
municipal de Kemper vient de voter un voeu appuyant le
projet d'aéeroport international de Notre-Dame des
Landes (Pays de Nantes). Le projet serait "bénéfique
pour la Cornouaille", au même titre que le futur TGV.

Pourtant il nous apparait que ce projet :
- est loin de remporter une franche adhésion populaire ;
- est basé sur des estimations de chantier et de
trafic vieilles de plus de trente ans et de plus très hasardeuses ;
- est largement obsolète et inutile au vu de la
situation écologique de notre planète ;


- renforce la concentration Rennes-Nantes au détriment de l'équilibre Brest - Rennes - Nantes.

Une fois de plus, notables et petit capital breton
(Crédit Agricole, CMB...) aspirent à profiter de la
crise de l'hypercentralisme parisien afin d'en
récolter les miettes, alors que le TGV c'est l'exode vitesse
rapide pour les emplois qualifiés, fatalement de plus en plus proches de Paris, au lieu de penser "développement modéré et autocentré de la Bretagne", c'est à dire :
- mettre en commun les 10 aéroports bretons de petite et moyenne taille ;
- favoriser les petites distances ;
- remettre sur pied notre réseau ferroviaire ;

- travailler à l'unité de notre Pays pour en finir avec le déménagement du territoire ;

- militer pour l'émancipation du Peuple Breton en le dotant de ses institutions propres.

EMGANN

YL

kerne_leon@hotmail.com

http://emgann-kerne.over-blog.com


En savoir plus :

L'opposition au projet d'Aéroport est animée par l'Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes dont voici le site Internet : http://acipa.free.fr/

Le seul candidat aux cantonales 2004 opposé au projet de l'aéroport fut Morvan COARER, sous l'étiquette Breizh Da Zont, dont voici le site de campagne : http://membres.lycos.fr/morvancoarer/


Email Email de contact: ghjuventu_AT_hotmail.com

Commentaire(s)

> > Notre-Dame des Landes ;

Le problème c'est qu'à lire EMGANN on n'y voit toujours pas de vrai projet politique pour la Bretagne

mais plutôt une contestation permanente bien à gauche.

Mais on préfère, en Bretagne à la limite cette gauche là que l'extrême droite déguisé en indépendantiste ADSAV.

Bref, sans refaire le débat du pour ou contre l'aéroport.

Toujours est il, que prévoir c'est gouverner et anticiper c'est mettre la politique au sens noble du terme au coeur des décisions.

Que faut il donc choisir ?, entre un largage permanent de kérosènes sur la plus grande zone humide de France, et un survol dangereux d'une capitale économique bretonne

ou un choix de longue date pour un transfert d'activités qui permettrait de co-développer une région par de nouvelles infrastructures de communication et qui ne limiteraient pas,

comme aujourd'hui, à faire le tour des plages, mais à redynamiser son coeur.

L'agriculture de proximité pourrait aussi se développer et utiliser de nouvelle plateforme de transport.

Il ne faut donc pas confondre combats-illusoirs et impacts-environnementaux

La Bretagne n'existe que si elle créée des richesses culturels, productives et ou le bilan écologique devient plus positif que le précédent,

le déplacement de l'aéroport vise à réduire ses impacts, et que des habitants se mobilisent pour

dire non, pourquoi pas ! mais allez chercher les élus de l'époque, qui ont fait ces choix, s'ils vous gênent ! et ceux de maintenant !

qui vous ont vendu ou déclaré ces terrains constructibles, trouvez dans la révolte les vrais coupables.

mais n'ait on pas devant un vrai choix politique ? qui pour une fois a été vu de longue date?

et ces messieurs d'EMGANN montrez nous un vrai projet politique plutôt qu'un combat d'arrière-garde

sans perspective ou alternative. Vous vous éloignés du soutien populaire et votre avenir s'assombrit encore depuis vos dernières erreurs passés.

Est vous capable de proposer un projet aujourd'hui qui sont vos leaders ? sont ils capables de construire ?

votre combat est sans doute utile, devenez crédible en soutenant un avenir.

à l'écho des comptoirs

> > Notre-Dame des Landes ;

Avant de mettre en doute les propositions d'EMGANN, on se renseigne un tant soit peu ! Plus de développement ne signifie pas plus de croissance. Plus de développement durable ne signifie pas augmentation ponctuelle de l'actif circulant et non pas des réelles richesses produites. Concernant le projet de Notre Dame des Landes, Emgann proposait aux élections cantonales la mise en réseau de tous les aéroports bretons pour dispatcher le trafic et sa prétendue augmentation (dont maintenant nous savons que ce n'était qu'un leurre), ainsi que les nuisances, sur l'ensemble du territoire. La ZAD de Notre Dame aurait dès lors pu être redistribuée aux agriculteurs actuellement présents sur le site (pour des productions plus extensives et donc plus durables) et/ou réservée pour des PME avec éco conditionalité. Le déplacement de l'aéroport (à seulement 18 km de l'agglo !!!) ne vise pas à réduire les nuisances sur Nantes, Rezé, Bouguenais pour en créer à Vigneux, Nort, Héric, c'est surtout un moyen de maintenir la spéculation immobilière sur l'île de nantes et rezé tout en évitant d'idemniser les habitants pour les actuelles nuisances en truquant le plan d'exposition aux bruits ! Avant de dire n'importe quoi, on travaille un peu le dossier.

> > Notre-Dame des Landes ;

bien dit !

Il suffit d'aller sur le site cité plus haut "http://membres.lycos.fr/morvancoarer/" pour trouver la profession de foi suivante, qui quoiqu'on en pense, constitue d'une certaine manière un projet politique...

"

Chômage, régression sociale, environnement, affaires politico-financières, uniformisation, dénis de démocratie, intolérance, … comme vous, je constate que notre monde ne tourne pas rond. Chacun, à notre niveau, nous pouvons faire quelque chose pour réduire les déséquilibres que nous subissons et vivons tous les jours. Si vous m'apportez vos suffrages, je m'engage à œuvrer pour :

UN REEQUILIBRAGE DU TERRITOIRE…

… en réorientant l'aménagement vers un développement équilibré et harmonieux de toutes les zones, qu'elles soient rurales ou urbaines. Le Conseil Général doit être au service de l'ensemble des habitants du département et non pas de la seule " Nantes Métropole ". La mutation de l'agglomération nantaise en véritable MEGALOPOLE aspirant à la fois richesses, facilités, emplois, nuisances, exclusion et inégalités devient chaque jour une réalité de plus en plus préjudiciable à nos communes et à l'ensemble de la région. Ce schéma de développement " à la parisienne " conduit à des absurdités manifestes : les habitants du canton vont chercher du travail à Nantes pendant que les nantais, chassés par la hausse des prix immobiliers, sont contraints de venir habiter nos communes (+54 % d'habitants dans le canton en 25 ans !)! Ce rééquilibrage territorial doit être immédiatement mis en oeuvre sur la base de 5 actes symboliques forts :

REUNIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA BRETAGNE, approuvée par 75 % des habitants de Loire-Atlantique, avec mise en place d'une Assemblée Bretonne, dotée de compétences larges, et de structures intermédiaires plus proches du citoyen, à l'échelle des "pays",

ARRET IMMEDIAT ET DEFINITIF DU PROJET D'AEROPORT DE NOTRE DAME DES LANDES, projet inutile, inadapté, déstructurant, pharaonique (500 millions d'euros !) et sans financement dont la population n'a ni besoin, ni envie. Plutôt que d'augmenter les impôts locaux pour financer cette infrastructure surdimensionnée, servant les seuls intérêts médiatiques de quelques élus en mal de reconnaissance, je propose la mise en réseau des aéroports bretons existants de manière à mieux répartir trafic, nuisances et développement économique,

ORGANISATION D'UN LARGE DEBAT D'ORIENTATION SUR LES INFRASTRUCTURES ROUTIERES, LES TRANSPORTS ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, pour que les choix en la matière ne se fassent pas au " coup par coup ", mais en respectant les intérêts des populations et leur cadre de vie. Dans le cas de la RD178, je défends un tracé économique, écologique et équitable, irriguant toutes les communes à l'est de l'actuel tracé, favorisant le développement et les déplacement de l'ensemble du territoire et non pas seulement de Nort et Carquefou,

MISE EN PLACE D'UNE VRAIE POLITIQUE DE LOGEMENTS SOCIAUX EN ZONES RURALES, de manière à contrecarrer les effets de la spéculation immobilière et permettre le maintien sur place des jeunes et des personnes modestes,

INCITATION FINANCIERE A L'INSTALLATION DE PME - PMI EN ZONES RURALES, afin de réduire la concentration économique dans la proximité immédiate de Nantes et mieux répartir le développement,

UN REEQUILIBRAGE SOCIO-ECONOMIQUE…

… tout le monde parle de développement durable, bien peu agissent dans ce sens ! Le développement durable suppose d'abord que l'on conserve les artisans et agriculteurs déjà en activité ! Le nombre d'installation de jeunes agriculteurs décroît d'année en année et bien peu est fait pour aider les PME et PMI. En cette période de questionnement quant au réchauffement climatique, à la qualité de l'eau, à la sécurité du consommateur, le Conseil Général ne dépense que 1% de son budget pour l'agriculture et 1.5 % pour l'environnement ! C'est en refusant de diaboliser les agriculteurs tout en défendant l'environnement et les petites structures créatrices d'emplois que nous protègerons notre cadre de vie. Parallèlement, le gouvernement met en place le RMA, qui sera à la charge du département, véritable atteinte au droit du travail qui constitue une nouvelle forme d'esclavage. Pouvons nous décemment précariser des personnes sans rien faire (7 % de chômeurs en plus en 1 an !)? Un rééquilibrage social et économique s'impose !

DOUBLEMENT DU BUDGET CONSACRE A L'AGRICULTURE, notamment en faveur de l'installation des jeunes et du maintien en activité des exploitations existantes. Développement d'une politique d'aide à l'agriculture raisonnée et à la production intégrée, respectueuse de l'environnement et des hommes, par une extension des Contrats d'Agrigulture Durable (ex CTE) , une aide aux exploitations ayant déjà adopté ces démarches et un réel soutien dans le cadre des audits d'exploitation.

UNE AIDE ACCRUE A LA STABILISATION DES EMPLOIS CREES, et à l'embauche de titulaires du RMI/RMA en CDI à plein temps, pour créer les conditions d'un développement stable des entreprises et de l'emploi,

CREATION D'UN REVENU MINIMUM GARANTI pour les jeunes demandeurs d'emploi non-indemnisés de 16 à 25 ans , actuellement exclus des dispositifs d'aide sociale,

UN REEQUILIBRAGE DEMOCRATIQUE…

… réunification de la Bretagne, débat public, Aéroport, réaménagement des routes, retraites… autant d'exemples où la volonté exprimée démocratiquement par les populations et par les élus de terrain n'est pas respectée par les cariéristes de la politique, qu'ils soient étatiques, régionaux ou départementaux ! Les associations qui ont une légitimité au moins aussi importante que des personnes élues avec 30 à 40 % d'abstention sur des programmes inexistants ne sont consultées que pour la forme. Il faut que les simples citoyens que nous sommes puissent se réapproprier la politique !

INTEGRATION DES ASSOCIATIONS DANS LES STRUCTURES DE PRISE DE DECISIONS, par la création de commissions départementales paritaires regroupant élus et associations, notamment dans le cadre de la gestion et de l'attribution des aides sociales (APA, RMI, RMA,…), reconnaissance de ces associations en tant que service public véritable compensant les désengagements de l'état,

ACTION EN FAVEUR D'UN VERITABLE STATUT DE L'ELU, notamment par le maintien de l'emploi et la formation, permettant à tous les secteurs de la population d'accéder aux responsabilités politiques"

> > Notre-Dame des Landes ;

et au fait toi tu branles quoi ??????

> > Notre-Dame des Landes ;

le post précédent n'est pas très clair : c'est une invitation scabreuse, une question sur ma sexualité, sur mon temps libre ou sur mon positionnement politique ?