Invitation à participer à l'organisation d'une journée d'ateliers et de débats sur la résistance à l

Mot-clefs: Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Lieux: Nantes Notre-Dame-des-Landes ZAD

Ce ou cet(te) article a été refusé d'après la charte. Un commentaire explique les raisons de ce refus.

Convergence de nos luttes : invitation à participer à l'organisation d'une journée d'ateliers et de débats sur la résistance à la métropolisation et aux grands projets inutiles et/ou imposés en région parisienne

Réunion de préparation d'une journée de rencontre, lundi 4 février à 20 heures au Transfo, 57 avenue de la République à Bagnolet
À l'image des 180 collectifs qui existent en France pour soutenir la lutte contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. le collectif francilien s'est constitué mi-octobre 2012 en réaction à l'opération César, opération de police qui visait à expulser les occupants de la « zone d'aménagement différé » (la ZAD, aussi « zone à défendre »). Or cette zone compte à la fois des terres cultivées, un écosystème précieux et rare ("zone humide") et des habitations individuelles et collectives. Si des destructions ont effectivement eu lieu, la ZAD est aujourd'hui plus que jamais habitée.
A côté des anciens agriculteurs, de nouveaux habitants se sont installés et ont édifié de nouveaux lieux de vie et d'organisation collectifs pour continuer la lutte. La solidarité dépasse toutes les attentes et n'a depuis cessé de s'exprimer, les résistants au projet ayant reçu des montagnes de vêtements, de bottes, de nourriture et de matériels divers (pharmacie, construction, informatique etc.).

De son côté, au fil de ses réunions hebdomadaires, le collectif francilien a constaté que l'opposition à ce projet pouvait rassembler tous ceux qui défendent, comme à Notre-Dame-Des-Landes, une autre vision de nos façons de vivre. C'est la question du combat contre une urbanisation et des infrastructures imposées qui est au cœur de cette lutte, ainsi que celle de la connivence entre pouvoirs publics et grosses entreprises de construction. Les raisons de combattre ce projet d'aéroport et son monde entrent en résonance avec les raisons pour lesquelles, en Île-de-France,
des habitants ont engagé des combats contre divers projets d'aménagement en cours les concernant de près, projets notamment liés au « Grand Paris », mais pas seulement. Paysans, citadins, nous sommes tous concernés par ces gigantesques projets d'aménagement du territoire qui bétonnent nos vies et gentrifient rues et quartiers.

Vous qui luttez contre tel ou tel aménagement de territoire autour de Paris, il est à parier que vous trouverez dans la liste suivante plusieurs problématiques susceptibles de nous réunir :
- déni de démocratie
- inutilité sociale et démesure de ces projets au profit des multinationales (bétonnage, partenariats public-privé, spéculation immobilière).
- processus de métropolisation et de concurrence entre pôles urbains, mise en concurrence des territoires à l'échelle nationale et internationale.
- expulsions, exclusions, gentrification, privatisation et aménagement sécuritaire de l'espace public.
- destruction de terres agricoles
- accentuation du réchauffement climatique et des atteintes aux écosystèmes, greenwashing.

Nous invitons les collectifs, acteurs et actrices des luttes de résistance à ces projets qui dessinent un monde dont nous ne voulons pas, près de Nantes comme ici, à tenir ensemble une après-midi de débats publics et d'ateliers, sur des thèmes transversaux, théoriques ou pratiques (par exemple « comment s'organiser pour se battre ensemble » ).

Ces ateliers seraient introduits par une plénière où le collectif Nantes Nécropole qui présenterait son analyse et ce contre quoi il lutte, exposé dont beaucoup d'aspects rappellent les luttes franciliennes.

Nous vous proposons, pour préparer cette journée, qui pourrait avoir lieu le samedi 2 mars, de nous rencontrer le lundi 4 février à 20 heures au Transfo, 57 avenue de la République à Bagnolet ,
cf. plan ICI : http://ppfr.it/transfo

Le Collectif francilien de soutien à la lutte contre l'aéroport de
Notre-Dame-des-Landes.

Commentaire(s)

> Refusé

Doublon de https://nantes.indymedia.org/article/27066