Paraphysique du dogme

Mot-clefs: Art/culture
Lieux: Saintes

Tout dogme est une église, toute église est un dogme...

"Il m'enviait que j'étais pas sculpteur, que moi je maniais que les culs de clientes, des vagins en veux- tu voilà !... Il me voyait que touchant les malades ! des deux mains ! "

Louis-Ferdinand Destouches dit Céline (1894-1961) " Féerie pour une autre fois, tome premier "

Nous n'avons
Pas le temps
D'avoir de la curiosité
Car, il y a le travail salarié
Car, il y a le travail aliéné
Nous n'avons pas le temps
Aux autres, de nous intéresser
Car, il y a les enfants à s'occuper
Nous n'avons
Pas le temps
De prendre du temps
Et nous ne nous écoutons pas
Et nous ne nous parlons pas
Jamais sincèrement
Jamais vraiment
Et le spectaculaire intégré
Est là, pour nous hypnotiser
Comme le trou noir
Qui est le jour et le soir
Rien ne rentre
Rien ne sort
Sapristi, diantre
Le leurre gravitationnel, n'est pas mort !
Qui naquit, le 11 rampe du pont
A Courbevoie ? c'est la question
Jamais posée, à questions pour un champion
La vraie jeunesse, c'est dans la tête
Son apparence est dans le corps
Se rire toujours, de tous les sorts
Malgré, les infâmes rosses
Tous les orthodoxes
Du marxisme, gauchisme, autre, une saleté !
Toujours prête à vous calomnier
Toujours prête à vous diffamer
Comme le toddynho
De tous les idiots
Véritable pellagre mentale
Au grand vide abyssal
Et parfois, les hétérodoxes
Aussi calamiteux, aussi religieux
Même pas un paradoxe
De leurs idoles et de leurs dieux
Mais vraiment, lanlaire !
Nous ne respirons pas le même air
Le dogme
Toujours nous assomme
Le dogme
Nous abrutit et ronronne
Le dogme a sa feintise
Selon ceci
Selon cela
A la jupe, bien mise
Tout dogme
Est une loucherie
Tout dogme
Est une pâmerie
Qui nous abrutit
Tout dogme
Est un sphacèle
Qui détruit toute la cervelle
Comme souvent, la bourgeoisie artistique
N'aime pas le couple
C'est pas assez souple
Disputes, conflits , haines, sa vie on la loupe
Et puis, il faut partager
Et même pas, la sexualité assurée
Et à nouveau, un dogme
Qui dégomme, du couple, un ancien dogme !
Car peu importe
Couple, pas couple, autre, si la vie, n'est pas morte !
L'église marxiste
L'église fasciste
L'église staliniste
L'église gauchiste
Et même l'église anarchiste
Toutes nées de l'idéologie capitaliste
Polope, polope, polope
Il faut dire stop !
Mais
Nous n'avons pas le temps
Sur nos dogmes, de méditer
Ainsi, un parchemin donne le droit
A un homme, car c'est la loi
De voir, de toucher, toutes les intimités féminines
Car, c'est un médecin
Car, c'est un mandarin
Mais, c'est pour soigner
Et c'est donc un acte sacré
Personne ne dit rien
Devant ce parfait alibi
Pour les touche-pipi
Et finalement, il en va ainsi
Pour toutes les choses de la vie
A qui réfléchit, sans aucune jalmincerie
Car la conscience de l'isolement
Est l'isolement de la conscience
Ainsi, la critique toddynho, est si injustifiée
Dans son insulte déplacée
Que je dois, nonobstant, la remercier
De m'avoir fait exulter !
Puis, la bêtise sert à quelque chose
Avec elle, l'on est moins morose !
Le cinéma français qui paye parfois ses stars
Deux millions d'euros, par film, c'est pas rare
Ne scandalise pas la populace
Qui à cela, ne fait pas la grimace
Mais le salarié
Qui est à peine rémunéré
Et à juste de quoi manger
S'il se met à chômer
Le bon peuple en est choqué !
Car le travail de l'idéologie
Est l'idéologie du travail
Comme toute secte ou toute église
A ses saintes et ses saints
A ses martyrs et martyres, ses rituels
Qu'elle soit laïque ou confessionnelle
C'est un même conformisme, le même lien
Comme tout dogme
Est une secte ou une église
A la jupe bien mise
Tout dogme
Est une escroquerie
Parfois psychique, parfois pécuniaire
Qui nous fiche la vie, en l'air !

Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"

Commentaire(s)