Logement : Lettre ouverte au préfet de L.A.

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux:

LETTRE OUVERTE AU PREFET DE LOIRE ATLANTIQUE
des associations du collectif
« un toit pour tous et toutes »
Monsieur le Préfet,

Nous avons bien reçu votre message par e-mail du 2 octobre nous donnant de vagues assurances sur « la création de capacités supplémentaires » représentant « l’équivalent d’une centaine de personnes ».
Nous constatons malgré ces promesses que le 115 ne répond toujours pas et qu’il n’a aucune place supplémentaire.
Vous nous demandez de fournir une « liste de ménages » alors qu’aucune solution effective de logement n’est en place. Même si aujourd’hui nous avons pu recenser 90 à 100 personnes à la rue, nous nous refusons à fournir cette liste qui est forcément limitée. C’est le 115 qui a la liste de personnes qui les appellent, sans pouvoir leur donner de solutions. Les associations de solidarité ne sont pas une annexe du SAMU social.
Nous exigeons que la centaine d’hébergement promis, soit mis immédiatement à disposition du SAMU social (places et moyens financiers), afin qu’il puisse répondre dès ce soir aux demandes des personnes à la rue. Nous savons déjà que ce nombre de places est insuffisant mais il montrerait de votre part un premier pas effectif dans le sens d’un toit pour tous et toutes, ce qui est de votre responsabilité.

Collectif « Uni-e-s contre une immigration jetable » avec les organisations : Aides, AC !, CSF, CGT 44, Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires (RESF 44), CIMADE, DAL 44, Europe Ecologie Les Verts, FSU, GASProm-ASTI, LDH, Le PCF, Le Parti de Gauche, Les Alternatifs, MRAP, NPA, No Pasaran, SAF, SMG, Sud-Etudiants, Tous Solidaires -Chateaubriant, UNEF, US Solidaires, Médecins du Monde, Collectif Logement
Et des personnes mobilisées