[Paris] Sabotage contre la PJJ et tous les enfermements

Mot-clefs: Prisons / Centres de rétention
Lieux:

Parce qu'ils veulent nous enfermer, nous faire rentrer dans leurs normes, nous rendre dociles et rentable.
Parce que nous sommes contre tous les enfermements.
Parce que nous sommes solidaires de ceux qui luttent, à l'intérieur comme à l'extérieur, contre ce monde autoritaire et marchand.
Parce qu'ils veulent nous enfermer, nous faire rentrer dans leurs normes, nous rendre dociles et rentables.
Parce que nous sommes contre tous les enfermements.
Parce que nous sommes solidaires de ceux qui luttent, à l'intérieur comme à l'extérieur, contre ce monde autoritaire et marchand.

Les nuits du 29 et 30 février nous avons voulu saboter le quotidien de différents charognards qui s'enrichissent grâce au business de l'enfermement et contribuent à lui donner un visage humain.

BLING ! La maison de la justice et du droit rue du Buisson Saint-Louis dans le 10ème a vu toutes ses vitrines défoncées.

PFFfffiii ! Les 32 pneus des camions et des voitures de l'association ATOUT BOIS avenue Anatole France à Pantin sont à plat. Des cadenas ont bloqué l'accès de l'"Asso" quelque temps. ATOUT BOIS exploite des jeunes pris dans le collimateur de la PJJ en leur faisant faire du "Déménagement-Débarras-réhabilitation" dans le cadre de la "réinsertion par le travail". Le foyer d'action éducative PJJ situé juste au-dessus, voie de la Résistance, qui accueille ces mêmes jeunes à vue sa porte bloquée ( serrures engluées et sa devanture taguée : "PJJ = MATON" et "LA REINSERTION C'EST L'EXPLOITATION". On espère que "les jeunes en réinsertion" auront quelques jours de vacances !

Pshiiittt ! et au passage, rue Froment dans le 11ème, un des sièges de la PJJ à Paname, un tag " LA PJJ ENFERME, CREVE LA TAULE" vient compléter un "PJJ=MATON" déjà inscrit sur le rideau de fer ; et de la bonne vielle colle dans les serrures !

Solidarité avec les inculpés de Labège !

des vilains petits k 'anars