Mexique: Communiqué revendiquant l'envoi d'une charge explosive à Greenpeace

Mot-clefs: Actions directes
Lieux:

traduit de l’espagnol par sabotagemedia
depuis Culmine


Depuis le dernier communiqué de ITS [Individualités Tendant vers le Sauvage] (21 septembre 2011) beaucoup de choses se sont passés, nous avons continué avec les attaques qui nous caractérisent, mais dans ce court texte, nous n’en revendiquerons pas encore la responsabilité (sauf un). Puisque le but de s’asseoir pour écrire ceci et placer nos doigts sur une machine encore une fois, est de nier toute cette information médiocre et de disqualification qui se dégage d’une minorité de cellules de gauche.

Il est certain que ITS est étranger à tout ce qui se passe dans le monde virtuel, c’est-à-dire, nous ne surveillons pas ce qui arrive dans le large spectre tant des anarchistes d’action que de ceux qui défendent l’anarchisme passif, c’est seulement dernièrement que cette information nous est parvenue.

Nous avons entendu d’un vacarme qui se fait à l’égard de nos idées et de nos actions au sein de ces cercles, ils/elles nous accusent d’être une fabrication de «l’état répressif» (phrase que les gauchistes néfastes aiment tant parler), ils/elles disent que nous sommes le travail d’une force surnaturelle du mal machiavélique qui contrôle les esprits du monde entier. Ils/Elles remettent en cause nos paroles critiques contre toutes les valeurs du système, car ils n’apprécient pas que quelqu’un qui a la Raison leur fassent voir la Vérité.

Pour commencer, en entendant tant de conneries, nous avons décidé de garder le silence, mais voyant que le bruit continue, nous avons décidé d’écrire ces lignes.

ITS peut être tout ce qui a été déclaré à plusieurs reprises par d’«importants» (et pas si «importants») membres de la société techno-industrielle, mais jamais complices du système de domination.

Nous rejetons catégoriquement toutes ces étiquettes qu’on nous a mis, nous ne sommes pas «éco-anarchistes» ou «anarcho-écologistes», comme nous avons fait tout à fait clair dans notre communiqué du 21 septembre, si quelqu’un ne l’a pas compris, qu’ils/elles le lisent à nouveau pour comprendre.

Il est logique que, devant un discours et des actions comme les nôtres il devait y avoir des réactions de toutes parts et il semble que l’aile “indignée” de l’anarchisme a répondu, bien que pas très intelligement. Nous sommes contre les valeurs qu’ils/elles prêchent à gauche et à droite, nous sommes contre plusieurs concepts qu’ils/elles considèrent comme sacrés, nous sommes contre leurs stratégies, car tout ce qu’ils/elles défendent est déposé dans le système. IdiotEs qui ne virent pas le bateau et qui va bientôt couler, irrémédiablement. C’est ainsi qu’ils/elles trouvent quelque chose (ou beaucoup) d’«étrange» à propos d’ITS, ils/elles se trouvent à être comme des civiliséEs dans une forêt de végétation sylvestre quand ils/elles lisent nos communiqués, ils/elles ne savent pas par où aller. Gauchistes confusEs qui comprendront peut-être un jour, ou bien qui resteront debout dans les sables mouvants, immobiles et passifs.ives, attendant que les conditions de leur environnement les consomment. Mais en réalité ça ne nous concerne pas le moins du monde.

ITS a vu et a fait l’analyse que les gauchistes sont une menace réelle, ne cherchant qu’à réformer le système et créer des alternatives, afin de «lutter» contre lui, mais (bien qu’ils/elles ne s’en rendent pas compte) ils/elles sont inutiles, puisqu’ils/elles le nourrissent seulement. La guerre contre les académiciens.iennes et technologues est déclarée (ce qui est plus que clair et nous l’avons démontré), mais aussi la guerre contre le gauchisme, nous avons donc envoyé un colis avec une charge incendiaire aux bureaux de Greenpeace Mexique (qui est arrivé [selon les autorités] le 25 novembre de cette année).

Le paquet a été envoyé à l’activiste Alejandro Olivera, qui insiste sur la réalisation de campagnes hypocrites en «faveur» de l’environnement, afin de gagner en notoriété publique, ses besoins psychologiques font de son activisme une activité de substitution qui embrouille de nécessités artificielles comme la réalisation de soi agissant comme son «devoir moral» de faire la «chose correcte» face à la dévastation que les écosystèmes subissent.

Sûrement Olivera ne s’en rendera pas compte (puisque son raisonnement n’en permet pas plus), il ne réalisera pas que Greenpeace est l’une des nombreuses organisations hautement réformistes, qui veulent seulement changer les lois pour d’autres afin de réaliser illusoirement un sauvetage supposé de la Terre, avec cela vien la menace, le changement des aspects économiques, politiques, sociaux et culturels afin que le système continue sur sa trajectoire. (Sur ce point, nous ne dirons pas plus, le moment viendra où nous écrirons un long communiqué qui regroupe toutes les explications rationnelles à de telles attaques.)

Devant ce type d’organisation de gauche nous répondons evec des attentats directes, tous.tes ceux/celles qui cherchent un monde qui est «plus juste», «plus humain» et «plus vert» sont sur notre liste, avec ITS s’en est terminé des considérations, terminé le ce qu’ils disent, nous ne prétendons pas être les «activistes bien intentionnéEs» avec une belle image modérée, nous sommes un groupe d’écologistes radicaux.ales, anti-industriels.elles de coupe terroriste (envers la société et ses défenseurEs).

ITS montre son vrai visage, nous nous rendons au point central, la défense acharnée de la Nature Sauvage (y compris humaine) ne se négocie pas, nous effectuons notre tâche avec le matériel nécessaire, sans compassion et acceptant la responsabilité de l’acte. Nos instincts nous le font faire, car (comme nous l’avons déjà dit) nous sommes en faveur de la violence naturelle contre la destructivité civilisé.

Que tous/toutes les gauchistes soient prévenuEs (et avec les gauchistes nous nous référons aussi bien à ceux/celles de la gauche comme de la droite): ITS n’hésitera pas à faire un attenta à l’intégrité physique de l’unE de vous, vous êtes nos ennemiEs et donc nos menaces se matérialiseront dans les balles et la dynamite.

Cela dit, nous déclarons que nous n’allons tout simplement plus mentionner les attaques des eunuques gauchistes pour l’instant, ils/elles ne méritent aucune considération, car ces gens médiocres (avec beaucoup de manque d’attention) font l’impossible (et arrivent à des extrêmes ridicules) afin de gagner en notoriété au sein de certains mouvements (un acte tout à fait pathétique); comme on dit: le poisson meurt par sa propre bouche.*

Pour les humiliantEs mythomanes gauchistes qui cherchent à détruire notre discours et les attaques avec de faux arguments fondée non pas dans la Raison, mais plutôt dans la spéculation, l’irrationalité et l’animisme, ne vous attendez pas qu’on retienne nos attaques, ne vous attendez pas au dialogue avec ITS, ne vous attendez pas à une réponse à vos possibles questions, de ITS, attendez-vous seulement au pire…

Individualidades Tendiendo a lo Salvaje

[Individualités Tendant vers le Sauvage]

* Une expression se référant à la façon dont les choses que l’on dit négligemment peuvent se retourner contre nous. (NDT)