Réunion du FN à Nantes : un message d’accueil pour les fachos

Mot-clefs: Resistances
Lieux: Nantes

La salle peinturlurée

Le samedi 3 décembre, à Nantes, le Front National avait l'insolence d'organiser une réunion ouverte dans la salle de "La Mano", dans le quartier populaire du Chêne des Anglais.
Cette réunion s'inscrit dans un contexte global, où les idées d'extrême droite sont au pouvoir de façon de plus en plus décomplexée, et local : les fachos s'agitent en cette année d'élections, notamment à l'université (une agression à la gazeuse par exemple : http://nantes.indymedia.org/article/24548).
Dans la nuit du vendredi au samedi, quelques antifascistes ont barbouillé cette salle, en guise d'avertissement.
Il s'agit de montrer qu'à Nantes comme ailleurs, nous n'acceptons pas que l'extrême droite s'installe sereinement, ils ne seront jamais les bienvenus. Organisons la riposte.
Au delà des idées racistes, machistes, homophobes et nationalistes du FN, c'est contre tous les partis politiques (de gauche comme de droite) qui recyclent ces idées, et le système capitaliste de dominations que nous luttons.

Fachos, hors de nos rues, hors de nos vies.

Commentaire(s)

> c'est pas un peu dérisoire ?

quel est l'intérêt de barbouiller une salle dans un quartier populaire ?

Faudrait vous expliquer, et le dire aux habitants, que vous avez pourri leur salle....

Comme si vous ne saviez pas que c'est le genre d'acte qui va alimenter la propagande nauséeuse des fascistes

Pourquoi ne mobilisez vous pas les habitants du quartier ?

ils puent de la gueule ? parce que ce sont des ouvriers ?

Vous faites comme les socialos de Terra Nova ? vous voulez les punir ?

Ou serait-ce justement une provocation des fascistes pour se faire mousser ?????

> + 1

excellent commentaire !

bah faut comprendre ces "anti-fascistes" ; c'est cool de dégueulasser un local qu'on utilise pas.

et puis faut pas déconner, s'implanter et vivre dans les quartiers populaires ET SURTOUT s'y faire reconnaitre ; ça demande du temps et c'est pas cool ; ça s'appelle de la politique et ça les fait gerber.

PS : pas sûr d'ailleur que là où ils habitent , ils défendent , au quotidien , leurs idées et sont reconnus par leur quartier comme des militants sur qui compter.

attaque sans preuves , mais ça défoule devant tant de conneries

> bien

Je vois que mon message (pseudo:talkischeap) a été modéré(éffacé donc) alors qu'il allait dans le sens de patrice en insistant sur le fait que je n'aimais pas le fn mais que ceux qui avaient saccagé cette salle manquaient bien de courage et auraient pu choisir une action moins lache et anonyme, je sais donc qu'is se sont sentis visés

> Absens hæres non erit

Ton condensé de vomi de la pensée dominante est flatteur pour les auteurs de cette action. On passe d'une action "dérisoire" (car en effet, toute action politique est dérisoire, c'est une question de point de vue) à une salle "saccagée" et "pourrie".

Il faut savoir, soit tu singes les discours d'Alliot-Marie en extrapolant les ravages de "l'ultra gauche" (rappel : il n'y a ici qu'un peu de peinture sur un mur). Soit tu continues dans ton dogme mortifère de stalinien défraichi et tu donne des leçons paternalistes, en minimisant et en ridiculisant cette action. Il faut choisir Patoche. Combiner les deux est indigeste et incohérent.

On continue carrément dans le registre Figaro. Les actions doivent maintenant éviter "d'alimenter la propagande des fascistes". Donc on réfléchit en fonction de la droite et de l'extrême droite pour agir : on doit faire des manifestations disciplinées derrière un service d'Ordre martial de la CGT. Ça au moins, ça rassure les fachos, c'est sur...

Les deux dernières phrases combinent une accusation de populisme d'extrême droite et d'embourgeoisement social traitre en même temps. La dérive "Hitléro-trostkyste petite bourgeoise", un super-combo qui fonctionnait d'enfer il y a quelques temps...

D'ailleurs, sérénissime Barde de l'antifascisme, n'as tu pas suffisamment de ménage à faire dans la ville de Tartine au Brie pour venir baver/donner les leçons de marxisme-léninisme ici ?

Bisou Bardet, n'oublie pas ton bavoir.

> hum...

vous avez pas finit de vous branler ? nan mais sérieux c'est quoi cette discussion ?

"Les deux dernières phrases combinent une accusation de populisme d'extrême droite et d'embourgeoisement social traitre en même temps. La dérive "Hitléro-trostkyste petite bourgeoise", un super-combo qui fonctionnait d'enfer il y a quelques temps..."

Sérieux ch'uis débile ou des rg/facho s'amuse à faire leur gros troll ?

> On y va mollo, les camarades !

Même si Patrice Bardet a formulé les choses avec sa délicatesse habituelle (et légendaire), il y a des réelles questions politiques là-dessous, et je suis sûr qu'on peut arriver à en parler à un niveau qui dépasse la cour de récré.

> This is Nantes !

c'est vrai que peinturluré une salle culturelle dans une zep ça peut induir les habitants à penser qu'ils peuvent être aussi un peu victime de cette action , si il n'y a pas plus d'explications

Est ce qu'il y a eu un tract de distribuer vers la population?

Du coup les tactiques individuelles devraient quand même être soupesées peut être plus collectivement et moins décidées par des petits groupes se sentant en mission "d'avant garde" bien souvent...

> et oui

" par des petits groupes se sentant en mission "d'avant garde" bien souvent "

t'as pas compris ; ces grands révolutionnaires de la peinture ne sont pas une avant garde ; enfin ils le croient .................

sinon tout bonement; pet't ben un coup de pub des fachos ; la manipulation ça les connait aussi

> l'halu

Non mais, n'importe quoi! C'est quoi ces commentaires? Quand on fait un tag on devient une avant-garde? Et quand on colle une affiche alors? Vous leur dites aux colleurs d'affiches sauvages que leur activité n'est que le reflet de leur impuissance à mobiliser les habitantEs (et après on fait des leçons d'anti avant-gardisme...) Un tag c'est pas bien méchant, faudrait voire à arrêter ces discours alarmiste de salle publique pourrie par un tag, on dirait la mairie qui communique..!