La société de contrainte et ses instruments

Mot-clefs: Ecologie
Lieux:

Découvrons la société de contrainte.
Nous avons introduit la notion de société de contrainte, au dernier chapitre de "Terreur et possession" (1), pour caractériser une phase nouvelle dans l’organisation rationnelle – technologique -, de l’ordre public : Le pancraticon ou l’invention de la société de contrainte. Extension du panopticon, le pancraticon est un dispositif de quasi-omnipotence sur les êtres et le monde. Un techno-totalitarisme quasi-divin, si le divin est vraiment ce tout-puissant dont nous parlent les prêtres. L’étymologie du mot est transparente : Pan, tout ; cratos, la force, le pouvoir – voyez le pancrace, cette lutte où toutes les prises, tous les coups, sont permis.

Quant à la contrainte, nous n’entendons par là ni plus ni moins que le Robert et le Dictionnaire étymologique du français. Nous ne jouons pas sur les mots. Nous ne prétendons pas les « redéfinir » afin de duper les naïfs, c’est-à-dire les falsifier en les infiltrant d’acceptions floues, retorses, paradoxales, tronquées ou si larges au contraire qu’elles ne définissent plus rien. Nous nous plions au langage exact et commun afin de partager, autant que possible, une représentation exacte et commune de perceptions communes. Tenant pour acquis que si chacun voit midi à sa porte, cette vision, quoi qu’on raffine et singularise, est commune pour l’essentiel et particulière pour l’exception et le secondaire. Et voilà pourquoi le soleil de Rimbaud, de Van Gogh ou des Lakotas, brille aussi pour nous, quand bien même chacun le voit de son seuil. Et donc :

Contrainte. Nom féminin dérivé au XIIe siècle du verbe contraindre pour signifier 1) une violence exercée contre quelqu’un, une entrave à la liberté d’action. 2) Une règle sociale, morale, obligatoire. Le mot vient d’une racine Indo-européenne *streig- « serrer », d’où stringere en latin, strictus, constringere « lier étroitement ensemble » ; constrictio « resserrement » et constrictius, qui resserre, tel le boa constrictor.

C’est cela. C’est exactement cela. Serrer, resserrer, lier étroitement en un filet constricteur. En vain aurions-nous cherché un mot plus apte à nommer les nouveaux modes d’organisation de l’ordre public. (...)

(Pour lire le texte intégral : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume...e=337)

Pièces et main d'oeuvre

(1) "Terreur et possession. Enquête sur la police des populations à l'ère technologique", Pièces et main d'oeuvre (2008, éditions l'Echappée)

Commentaire(s)

> Intransmissibilité des caractères acquis

Texte trouvé sur un site de poésie , il m ' a semblé assez basique , et il mériterait d ' être lu , m ' a t - il semblé ... bonne lecture . Michou

Intransmissibilité des caractères acquis

" Le génie est fait de un pour cent d ' inspiration et de quatre vingt dix neuf pour cent de transpiration . "

Thomas EDISON ( 1847 - 1931 )

C ' est une citation de Feu Thomas Edison et non de feu Louis Ferdinand CELINE ( 1894 - 1961 ) , comme je l ' avais cru , mea culpa donc , et c ' est " drôle " , car " Mea culpa " fut aussi le premier pamphlet de feu LF . CELINE ... et même si j ' apprécie le style inimitable de ce grand maître du " blabla " ( mot qu ' il inventa ), et contrairement à lui , je ne crois pas aux " races " , mais simplement au genre humain .

Poésie paraphysique sur les divers déterminismes qui nous meuvent , et sur la mise à l ' écart par les pouvoirs politiques , de la connaissance de celui qui régit tous les autres déterminismes , à savoir le déterminisme socioculturel ! tous les pouvoirs politiques ayant intérêt à faire croire à un " libre arbitre " , qui bien sûr , n ' existe pas ! cette notion de " libre arbitre " est instrumentalisée par les pouvoirs politiques pour ASSERVIR les peuples ...

INTRANSMISSIBILITE DES CARACTERES ACQUIS

Oui le grand naturaliste feu le chevalier DE LAMARCK ( 1744-1829 ) s ’ est trompé en ce qui concerne les caractères acquis , ceux-ci étant complètement intransmissibles . Mais il reste le père de la formule excellente " Avec le temps , tout est possible , même l ’ invraisemblable ; et de temps , la nature ne manque pas . " Et sans le Mégazostrodon ( 200 millions d ’ années ) survivant de la grande extinction du permien , nous ne serions pas là , nous les humains . L ’ apparition et la disparition d ’ une espèce tenant à très peu de choses .

" La vérité est aux toilettes et elle n ’ a pas tiré la chasse ! la vérité c ’ est dégueulasse . "

Léo FERRE ( poète/chanteur ) 1916-1993

" La liberté consiste à faire aboutir son projet , sans que le projet de l ’ autre vienne vous emmerder ."

Henri LABORIT ( Biologiste des comportements ) 1914 - 1995

" La liberté des autres étant la mienne à l ’ infini ."

M.A. BAKOUNINE( 1814-1876 ). ( Noble et théoricien de l ' anarchie )

Mais la " liberté " d ’ être riche , la " liberté " d ’ être pauvre , la " liberté " d ’ être nain , la " liberté " d ’ être géant , la " liberté " d ’ être exploiteur , la " liberté " d ’ être femme , la " liberté " d ’ être homme , la " liberté " de compétitionner , la " liberté " d ’ être beau , la " liberté " de naître , la " liberté " de mourir , la " liberté " de se suicider , la " liberté " d ’ être en liberté , ah la " liberté " ! la " liberté " de tout ce que vous voudrez ...

il faudrait redéfinir ce mot , et essayer de voir clairement ce qui s ’ y cache derrière ... nous ne serons " libres " que quand nous saurons , justement , que nous ne le sommes pas ! il n ’ y a principalement que deux cerveaux qui se sont penchés et souvent , quitte à se répéter , sur cette question essentielle et FONDAMENTALE du concept de " liberté " , il s ’ agit de feu le grand philosophe Indien Jiddu KRISHNAMURTI ( 1895-1986 ) et de feu le biologiste des comportements Henri LABORIT ( 1914-1995 ) et bien qu ’ ils eurent des parcours complètement différents , ils arrivèrent cependant tous les deux , aux mêmes conclusions similaires .

C ’ est comme le terme de rivalité , il ne peut y avoir ni amitié ni " amour " , dans la rivalité . Et l ’ on nous DRESSE , l ’ on appelle " éducation " ce qui n ’ est le plus souvent qu ’ un dressage , et dès le plus jeune âge à devenir des rivaux et des rivales . Pas nous /vous ? vous/croyez nous/croyons ? regardez/regardons autour de vous/nous , 6000 guerres ces 6000 dernières années ... c ’ est pas de la détestation générale ? mais c ’ est par " amour " sans doute . C ’ est si souvent au nom de la " liberté " que l ’ on s ’ étripe " joyeusement " . La " liberté " dominance consiste en fait à faire aboutir son projet , sans que le projet de l ’ autre vienne vous emmerder . Et comme le projet des un(es) s ’ oppose le plus souvent aux projets des autres , c ’ est inévitablement la guerre .

Et c ’ est le plus fort qui " l ’ emporte " , autrefois le plus fort physiquement , de nos jours c ’ est le plus riche pécuniairement parlant . Alors que tout le monde pourrait jouer du violon , mais d ’ une façon différente , mais l ’ ACEDIA sécrétée par nos sociétés capitalistes délétères , chapeautée par la société spectaculaire marchande techno-industrielle , où tout le monde se ressemble et où tout est semblable .

Avec les mêmes ivresses , le football , ( cette peste émotionnelle ) , l ’ église , l ’ alcool , le militantisme , la religion , l ’ idéologie , les croyances , toutes ces pathologies sublimatrices qui sont le reflet d ’ une vie parfaitement absente .

Une absence de vie qui se reflète dans le langage revisité ou la novlangue capitaliste , nos " habits " conçus par nos nos 3 cerveaux ( par complexification successive au cours des âges de l ’ homme ) tant pour les hommes que pour les femmes , sont sans originalité . Ils reflètent les " habits " de nos 3 cerveaux bien dressés à être propres dans la société . Il est bien sur interdit de s ’ habiller de la façon dont on le souhaite ... essayez , vous verrez ! Il y a donc intransmissibilité des caractères acquis , et ce n ’ est pas parce que votre père était pianiste , que vous saurez jouer du piano . Pas parce que votre mère était couturière que vous saurez coudre . Ce qui se transmet c ’ est la classe sociale .

Pas les gènes . Et il faudra apprendre à jouer du piano , apprendre la maçonnerie , apprendre la soudure , apprendre la physique quantique , que son père soit ceci ou cela , idem pour la mère . C ’ est tellement simple , tellement EVIDENT ! et malgré tout , ces dernières décennies , le " tout génétique " nous revient du pays de l ’ impérialisme roi , les Etats -Unis d ’ Amérique .

Rappelons que s ’ il y a dans " le" cerveau humain environ 100 milliards de neurones et 1 million de milliards de connexions nerveuses , alors qu ’ il n ’ y a à peine que 24000 gènes ... gènes qui ne codent que pour des protéines , avoir 5 doigts ( ou moins ) , avoir une tête , avoir deux pieds , avoir la forme d ’ un corps , mais les gènes ne servent à rien pour résoudre une intégrale . Tout étant un apprentissage . Bien sur , il faut aussi des gènes , mais laissons chaque niveau d ’ organisation à sa place ! et raisonnons désormais par NIVEAUX D ’ ORGANISATIONS . Des molécules , des cellules , des organites intracellulaires , de l ’ organe , de la fonction , de l ’ individu , du système solaire , de la galaxie , des amas de galaxie , des hyper amas de galaxie , de l ’ Univers , du MULTIVERS .

Un terme tout aussi connoté , est celui de " vulgarisation " , l ’ on devrait lui préférer celui de grande diffusion , cat le terme de " vulgarisation " vulgarise aussi bien l ’ auteur que le lecteur/la lectrice . Nous ne savons rien , sans savoir pourquoi nous ne savons rien !

" Une balle dans la ventre , ça fait pas un héros , ça fait une péritonite . "

CELINE ( 1894 - 1961 )

Patrice Faubert ( pouète , puète , peuète , paraphysicien , Pat dit l ' invité sur " hiway.fr "