Opération escargot le 5 Oct. 7H « À train de sénateur »

Mot-clefs: Retraites2010
Lieux: Poitiers

Participer au ralentissement de l'économie: proposition de Solidaires 86

Opération escargot le mardi 5 octobre 7h : ralentissons l’économie !
Où : POITIERS parking du parc des expositions (arènes)
Quand : 7h mardi 5 octobre
Comment : en véhicule, en vélo
Pourquoi : pour obtenir le retrait du projet de loi !

Dès le 5, roulons à train de sénateur !

(mardi 5 oct. 2010 : 1er jour de l’examen de la contre-réforme des retraites par le Sénat)

Soyons lucides, les cortèges et balades des 24 juin, 7 septembre, 23 septembre et 2 octobre ne suffiront pas à faire plier le gouvernement et le MEDEF. Comme pour le CPE, exigeons le retrait du projet de loi par la mise en place d’actions de blocage de l’économie : barrages des axes économiques - lors du CPE, les étudiants barraient l’axe Poitiers-Chatellerault au Futuroscope-, sitting devant les entrées de centres commerciaux de centre-ville, ralentissement des transports...

Propositions radicales ? « La grève est depuis le XIXe siècle une action collective consistant en une cessation concertée du travail par les salariés. Cette action vise à appuyer les revendications des salariés en faisant pression sur les supérieurs hiérarchiques ou l’employeur (chef d’entreprise ou patron), par la perte de production que la cessation de travail entraîne. ». Lorsque le tissu industriel est appauvri, que le tertiaire et les administrations publiques constituent les « forces productives », il faut imaginer des actions qui ralentissent cette économie, qui ralentissent l’embauche...

24 juin, 7 septembre, 23 septembre, 2 octobre, 12 octobre... la grève saute-mouton conduira-telle au ravin des échecs ?

Il est grand temps de passer à autre chose...

A Solidaires, union syndicale des SUD, nous n’avons pas LA recette magique néanmoins nous restons persuadés que les actions de blocage/ralentissement de l’économie sont indispensables pour faire reculer le gouvernement. Nous avons fait des propositions dans ce sens aux autres organisations syndicales de la Vienne qui ont refusé : une des raisons pour lesquels nous n’avons pas signé le communiqué syndical, raison qui s’ajoutait au calendrier des grèves très distendue (toutes les 3 semaines... en pleine période d’examen de la loi par les parlements !), sans perspective autre que le doux rêve du « dialogue social », sans la revendication « retrait du projet de loi » quant bien même cette intersyndicale claironne « une autre réforme est possible ». Mais comment font-ils pour aboutir à ce possible ?

Aussi, nous initions le programme « blocage de l’économie » par des opérations escargots à l’embauche, le mardi 5 octobre et après, actions pour tous ceux qui sont décidés à GAGNER contre cette réforme.

Site des mobilisations et actions : http://solidaires86.ouvaton.org