Dure journée pour les Anti IVG Nantais...

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux: Nantes

Ils voulaient prier en paix. C'est loupé.

Pb140460-medium
sur le parvis

Pb140459-medium
sur l'église

Pb140458-medium
sur le parvis

Pb140457-medium
sur le parvis

Pb140456-medium
sur le parvis

Pb140455-medium
sur le parvis

Pb140454-medium
sur le parvis

Pb140453-medium
sur un mur

Ils voulaient prier en paix. C'est loupé.

Comme tous les 14 novembre les adeptes du « droit à la vie » se sont réunis dans toutes la france pour communier ensemble dans une saine ambiance les « victimes de l'avortement ». Nantes n'était pas épargné. Sur le parvis St Nicolas une petite centaine (difficile d'être précis, notre chère gendarmerie mobile ayant refusé de nous laisser les compter de plus près, la vilaine) d'intégristes regroupés autour de l'association « SOS tout petits » (!), se sont regroupé pour déclamer leurs conneries à genoux par terre.
Quelle été leur surprise de voir que des militants étaient passé la nuit d'avant pour « décorer » le parvis St Nicolas de petites inscriptions destiner à leur offrir de la lecture durant leur émouvantes cantiques? On pouvait y lire des gros « Pro-IVG », ou encore divers logos féministes. On a pas put voir leur réactions malheureusement, mais il est sur que ça n'est pas passé inaperçu chez les BACeux (en surnombre), qui riaient comme des baleines autour des slogans tagués (allez savoir pourquoi, sans doute une succession de blague graveleuse...) avant le début du rassemblement.

14 heure 30: Ca y'est, les stars rentrent en pistes! Les cathos/fachos/macho se regroupent sur le parvis. Nous, on est bloqué sur la place Royale par un important dispositif policier (3 cars de gardes mobiles + BAC+ Police Nationale). Alors on reste là peinard à une cinquantaine au début devant le cordon de flics.. Ca s'annonce pas trop passionnant.
Il faut dire que pour une raison obscure aux néophytes, les manifestants pro IVG étaient divisés, les uns allant directement au rassemblement, les autres partant en cortège. Je pourrais pas trop causer de la manif, ayant choisi de filer direct au rassemblement.
On reste on chante, le rassemblement se remplume, les voix se font de plus en plus forte (même si vu le vent qu'il y avait y a peu de chances que les cathos nous aient entendu).
C'est alors qu'un son étrange fait son apparition sur la place du parvis, on entends une sono qui commence à cracher des mots. On entends rien à cause du vent mais on pense au pire: les intégristes se sont munis d'une sono pour entonner des chants sacrée. Alors évidemment on gueule d'autant plus pour couvrir ce blasphème. Mais petit à petit la rumeur enfle: c'est pas la sono des cathos, c'est un sound système que des gens ont placés pour l'occasion sur un balcon surplombant le parvis. Les enceintes crachent à fond « Radio Clito »! Durant tout le temps ou ils étaient rassemblé, les cathos ont subis des lectures de tracts féministes, des chansons subversives et des jingles des plus libérés...
Tant de joie pour ces pauvres pécheurs...
En même temps la manif parti de la place Graslin vient se joindre à nous, on est maintenant bien 200 devant les lignes de flics. Les oeufs commencent à voler, un flic s'en prend un dans le calot (vraiment dedans, ça a pas débordé), les gendarmes se disent qu'ils faut mettre des casques: excellente idée, la seconde d'après un flic s'en prend un dans la visière. Moment de tension lorsqu'un militant pro IVG ayant réussi (par je ne sais quel stratagème) à passer derrière les flics, se fait « raccompagner » vers le rassemblement... Rien de bien méchant.

A partir d'un moment Radio Clito ne moufte plus mot, les anti IVG se fatiguent, ça sent la dispersion. Les flics font sortir les anti-IVG de la place sous protection par une petite rue. C'est à se moment là qu'un jeune faf aurait envoyé un coup de poing américain dans la mâchoire d'une militant qui s'approchait un peu trop...
Pas d'arrestation, des flics partouts (peut être les plus nombreux au final), des cathos qui n'ont eu aucune visibilité (et qui surtout n'ont pas put psalmodier en silence), un bilan plutôt sympa!

Commentaire(s)

> chouette!

C'est chouette de lire des bilans de trucs ou on a pas pu aller, surtout quand ils sont aussi bons. Bien joué!

> je passais

là par hasard

et il y avait ça...

merci pour le résumé

mes pensées vous ont accompagnées toute l'après-midi

à Montpellier il n'y avait que 6 sos tout pourris pour 50 pro ivg

peu de flic et pas de chanson

> des infos en plus

Hello!

J'ai tout chaud dans mon petit coeur en me souvenant de cette manif-rassemblement !

Si vous voulez continuer à vous informer sur l'IVG et son histoire, nous organisons une projection ce vendredi 20 au soir (20h30) à B 17. Nous projeterons "Regarde, elle a les yeux grands ouverts" .

> La date est pas dans l'agenda

ca vaudrait le coup pourtant...

> au fait

J ai cru comprendre par la presse locale, que les antis IVG voulaient faire ce genre de reunion une fois par mois.......

> Chiche ?

Ils disent ça tous les ans, ils n'ont jamais su tenir le rythme... les contre-manifs pro-IVG rasemble généralement peu, car elles sont à risque, mais il suffit que SOS se mette en tête de faire des prieres tous les mois, y'a un bon mouvement féministe, LGBT, libertaire, libertin ou je ne sais quoi d'autre qui laissera pas faire...

> boum

Chouette !

Par contre ça n'a pas trop de sens de se dire "pro ivg" à moins d'etre pour les avortements forcés ... =S

Ca fait plus de peinture orange dégueue, mais il me semble que "pour le droit à l'IVG", ou mieux, la "liberté" de se faire avorter, serait plus juste.

En tout cas bravo les nantais.