Première déclaration du comité de soutien Cévennes

Mot-clefs: Répression
Lieux:


Première réunion publique le jeudi 18 décembre à 18 H au Transfo à Ganges(Hérault) rue de l'Albarède
La répression ne fonctionne pas si le masque du coupable n'est pas modifiable à souhait. Pour les sorcières c'était le "diable", aujourd'hui c'est la "cellule invisible". Médias et juges coordonnent ainsi le sens de cette justice inquisitoire, donnant à voir à ceux qui en doutaient encore qu'entre l'état de droit et l'état d'urgence il n'y a plus de séparation. Certains pourront encore s'indigner de ces dérives en y dénonçant un "problème sociale". Mais il faut plutôt admettre que c'est cette société qui est devenue le problème.

Pièces jointes

Report Pas de titre pour 8429

Email Email de contact: comitesoutiencevennes_AT_yahoo.com