Assez de la vénerie dans le grand ouest !

Mot-clefs: Actions directes
Lieux: Nantes Rennes

Commentaires sur l'action du 9 février 2008 en forêt du Gâvre
Vous avez vu le journal 19/20 de France 3 Bretagne et France 3 Pays de Loire du samedi 9 février ? Sinon ce journal est encore une semaine sur Internet : http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b35a_1920&vid...ber=1 ou sur http://www.nwhsa.org.uk
Ce 9 février des activistes ont donc sauvé un cerf dans une vénerie (chasse à courre) dans la forêt domaniale (c'est à dire publique et gérée par l'ONF) du Gâvre, au nord de Nantes. Les veneurs ont fini par remballer et partir. Le veneur va essayer de déposer une plainte à la gendarmerie. Si ces activistes n'avaient pas été là, le cerf aurait sans doute été traqué des heures (dans de grandes souffrances) par les 40 chiens puis déchiqueté, dévoré vivant, totalement épuisé.
D'après un sondage SOFRES de mars 2005, 73% du public français est pour l'abolition de la vénerie. Pourtant, la proposition de loi de 15 députés UMP d'interdire la vénerie a été ignorée. L'Etat français qui se prétend démocratique mépriserait donc les volontés de 73% de sa population ? De plus, sans aucune honte au niveau international, l'Etat français reste l'un des derniers pays au monde à ne pas avoir encore interdit la vénerie. Il l'avait pourtant interdite en 1789. Même son pays d'origine, l'Angleterre, l'a interdite en 2005.

Face à ces faits intolérables, il est temps, nous citoyen-ne-s, de prendre les choses en main, d'aller directement près du lieu de départ des véneries pour exprimer (de façon non-violente et légale) notre mécontentement montrant ainsi notre solidarité :
1- avec les 32 activistes (18 femmes et 14 hommes) du 9 février 2008
2- avec les animaux qui sont tourmentés des heures et tués par les veneurs.
3- avec les autres pays qui ont aboli la vénerie.
Les veneurs n'aiment pas que le public entende ou constate leurs activités. Mais si vous n'intervenez pas, des véneries se dérouleront dans le grand ouest jusqu'à la fin de la saison qui sera fin mars dans :
la forêt domaniale du Gâvre (près du village Le Gâvre) au nord de Nantes tous les samedis de 10H30 à 17H00. Il leur resterait 8 cerfs à tuer là.
la forêt domaniale de Paimpont (à une heure de Rennes), toutes les 2 semaines le mardi de 10H30 à 17H00, parfois le samedi.

Nous cherchons des personnes qui voudraient sauver les cerfs et biches dans les véneries. Nous cherchons des avocats et des juristes qui pourraient nous aider gratuitement. Nous cherchons des dons d'argent, des véhicules et des camescopes.

Les Sabs de Rennes sont solidaires
des activistes du 9 février 2008.

Contact mél : sabsderennes@no-log.org

Commentaire(s)

> c'est bien le look

le black block à la campagne ?

évitez les cocktails molo en foret du gavre merci

et respect pour l'action alors que les médias bombardent sur la recrudescence des sangliers près des villes etc .

> bon, alors

pour resumer le hunt sabotage:

http://video.google.fr/videoplay?docid=-537208420209301856

> Legalité

Ca m'enerve un peu, cette propagande sur la légalité. L'article commence en disant que les lois concernants la chasse vont à l'encontre de l'opinion publique et ne sont donc pas démocratique. Ce n'est pas nous qui decidons ce qui est légale ou pas. La seule chose que nous pouvons décider, c'est ce que nous sommes pret à faire ou pas. Pourquoi dans ces conditions se préoccuper de savoir si ce que nous estimons devoir faire est légale ou n'est pas légale. Je trouve que ce genre de discours ne sert qu'à légitimer des décisions qui ont été prise sans notre accord. Personnellement, ça me gonfle.

> précision

Bonjour, deux ou trois précisions.

Tout d'abord seul le cerf est chassé à courre et non la biche. Le nombre de cerfs à prélever est déterminer au niveau départementale sur les bases écologique de l'equilibre agrosylvocynégétique, tout les bouquins d'écologie vous l'expliquerons (l'ecologie la science of course). Donc aucuns cerfs n'est sauvé par les actions de sabottages puisque si il est déterminé que le nombre de cerfs est trop important dans le massif forestier, des cerfs peuvent etre prélevés aux fusils. Lors d'une chasse à courre le cerf n'est pas tué et déchiqueté vivant par les chiens puisque c'est un homme qui met fin à la chasse et le venaison (viande du cerf) est consomé par des hommes. Les chiens ne sont pas selectionné pour leurs lenteur mais au contraire pour leur rapidité. Je trouve que de dire que le cerf est traqué dans d'atroce souffrance est un peu trop exagéré qui sommes nous (les hommes) pour comprendre et juger de la souffrance des animaux. Les meutes de loups ne chassent-elles pas à courre, qui en est outré? Faut'il leur interdire de se nourrir de la sorte sous le pretexte qu'ils font souffrir leur proies?

Enfin les chasses à courre sont suivit par des dizaines de suiveurs de la région Nantaise, l'equipage de chasse à courre n'est donc pas du tout gener par le public.

On adhère ou pas à la chasse à courre mais toutes les sociétés sont basées sur le respect et je pense que c'est important de respecter mes idées de tous.

> Bravo !

Félicitation ! Courage ! Continuez ce combat contre la barbarie. Si je pouvais cavaler comme tout le monde je serais avec vous . Pitoyable commentaire que le précédent ! Sans doute un adepte du Con sans sus .....

Certe l'aspect "légaliste " dans l'article est sans doute un peu énervant surtout que bien des groupes anglo saxon qui pratiquent ce genre d'activisme n'en ont trop rien à foutre de la légalité .

Enfin maintenant les jeunes et les moins jeunes savent qu'il y a moyen de faire des balades sympa en foret dans la région .J'espere que la foule sera de plus en plus nombreuse .

Amicalement

Fanch Ledu

> Réponse au Paul pro-vénerie

>Le nombre de cerfs à prélever est déterminer au niveau départementale sur les bases écologique de l'equilibre agrosylvocynégétique, tout les bouquins d'écologie vous l'expliquerons (l'ecologie la science of course). Donc aucuns cerfs n'est sauvé par les actions de sabottages puisque si il est déterminé que le nombre de cerfs est trop important dans le massif forestier, des cerfs peuvent etre prélevés aux fusils.

Mais est-ce qu'il y a trop de cerfs ? Qui peut en juger ? Ils n'ont pas à “réguler”, “contrôler” les êtres qu'ils tourmentent et tuent.

>Lors d'une chasse à courre le cerf n'est pas tué et déchiqueté vivant par les chiens puisque c'est un homme qui met fin à la chasse

Quand Monsieur le veut ou le peut, si sa meute ne l'a pas semé ou n'est pas dans un endroit inaccessible à l'humain comme des fourrés ou une ruine pleine de ronces, le veneur poignarde ou enfonce un épieu dans l'animal à bout de force. Les testicules mordus vivant, les jarets mordus vivant, la gorge mordue, les oreilles...

>et le venaison (viande du cerf) est consomé par des hommes.

La chair de cerfs jeunes et pas stressés est mangée parfois, mais dans la chasse au tir, pas par les veneurs qui transforment en épave incomestible le cerf forcé avec leur meute.

>Je trouve que de dire que le cerf est traqué dans d'atroce souffrance est un peu trop exagéré qui sommes nous (les hommes) pour comprendre et juger de la souffrance des animaux.

Des tests sanguins ont prouvé la souffrance extrême de l'animal traqué à mort.

>Les meutes de loups ne chassent-elles pas à courre, qui en est outré?

Elles chassent pour survivre pas pour s'amuser, ni par sport, ni pour exhiber son appartenance à une classe sociale privilégiée.

>On adhère ou pas à la chasse à courre mais toutes les sociétés sont basées sur le respect

C'est justement parce que la vénerie n'est pas basée sur le respect (de l'animal) et que les veneurs ne respectent pas l'opinion de 73 % de la population que nous intervenons. De plus des veneurs et des suiveurs (de vénerie) sont violents et ne respectent pas le public.

>et je pense que c'est important de respecter mes idées de tous.

Certaines idées ne sont pas respectables.

> chapeau bas!

je tire mon chapeau à ces courageux chasseurs de chasseurs!

> attention

belle action qui redonne du jus , attention que cela ne devienne citoyenniste démocratique prout prout.

Ce genre de lutte me parait facilement " récupérable " "transformable".

> Sabotage de vénerie le 23 février en forêt du Gâvre

Une cinquantaine d'activistes sont intervenus pour la partie de vénerie du Rallye Bretagne et de l'Equipage de la Bourbansais qui chassaient ensemble le 23 février 2008 dans la forêt du Gâvre. La vénerie s'est arrêtée à 15H30.

> bravo

félicitation pour votre engagement

> sabotage du 23/02

à priori ils ont quand même réussi à tuer le cerf...

> Sauvetage d'un cerf dans une vénerie le 23/02

Le 23 février a prouvé que les veneurs amènent des enfants assister à la vénerie.

Pour provoquer les activistes, le site venerie.org dit que les veneurs auraient réussi à tuer un cerf. Les veneurs n'ont pas tué de cerf. Ils ont commencé à remballer vers 15H00, sans doute parce qu'ils avaient trop honte de leurs comportements.

Le site venerie.org accuse sans aucune preuve les activistes qui sauvent les cerfs d'être des "terroristes".

Alors soit venerie.org ment pour nuire à l'image des activistes.

Soit venerie.org et le lobby de la vénerie croient sincèrement qu'il y a des terroristes parmi les activistes et alors c'est irresponsable de la part de l'AFEV de demander de continuer à chasser ou faire semblant de chasser en présence de "terroristes".

Tout ceci prouve donc qu'il n'y a pas de terroristes parmi les activistes. Les activistes ont agi en toute légalité.

> vive le hunt sab !!

Les chasseurs à courre enfument le grand public avec leur respect de la nature, leur régulation et compagnie.

Le hunt sabotage est un acte citoyen.

Nous reviendrons à la nouvelle saison de chasse avec une nouvelle stratégie.

On lâchera rien chasseurs. Vous entendez, on lâchera rien.

La lutte pour la cause animale de papy et mamie, c'est finie.

La résistance est là et bien déterminée. Chasseurs, vous vous essouflerez avant nous !!!

> tu as raison ?

la biche court, les chiens courent,

Jusqu'ici tout va bien

Mais ils sont suivis par les sabs et leurs voitures sans oublier la fourgonnette des gendarmes.

a la fin de la journée y a en un qui est content : le pompiste

Vive le développement durable et la protection de la couche d'ozone !

Cherchez l'erreur...

> un lapin a tué un chasseur

gros blagueurs,

il est évident que, comme toute lutte dite parcellaire les sabotages de chasse ne sont que symbolique... malgré tout la mauvaise fois est un peu grande de reprocher aux sabs de consommer de l'essence, surtout quand le clown qui écrit ça consomme du nucléaire pour l'écrire. Sinon j'adore le fait de menacer les sabs d'un retour de baton légal en parlant d'exploitation de l'image... le boss de la vénerie avait l'air de l'aimer l'image, et l'air de voir la maréchaussée comme ses laquais (ce qu'ils sont d'ailleurs). Les aristos s'attachent à leurs privilèges mais ont l'air un peu dépités quand même.

Il n'est pas question de dire que c'est la révolution qui est en route avec ces actions mais de rire de leur dépit et de leur bassesse lorsqu'ils se font avoir !

vive le sabotage ! bravo les ami(e)s !

> coup de gueule

Je pense que les Sabs, sont des jeunes en perte de repéres, un peu désorientés, et qui feraient mieux de bosser leurs cours le Samedi plutot que d'aller perturber une activité saine, qui participe au bon équilibre écologique. Seuls les animaux déficients ou malades sont pris à courre, ce qui permet au cheptel de cerfs d'etre en pleine forme ! Et oui... Pas de chasse égale désordre écologique. De toute façon il est évident que l'action des Sabs est aussi une lutte des classes, les jeunes pauvres contre les gens riches, et pas seulement un "combat " perdu d'avance pour soit-disant sauver un cerf. On est pas dans le monde merveilleux des Bisounours, et les animaux ne sont pas non plus dotés d'une sensibilité quelconque, pour s'en convaincre observez un loup dévorant vivant un caribou, il ne lui administre pas de piqure de morphine. Alors les gentils Sabs, arrètez de gaspiller votre argent en essence, le shopping du samedi c'est trés sympa.

Sans rancunes !

> Ah les sab

bonjour les sab!

je rejoins totalement Watcher sur ce qu'il vint de dire.

Les Sab feraient en effet mieux d'aller à l'école, faire du shopping, faire du vélo, regarder la tv...... ce qu'ils veulent! Mais surtout , et je crois que c'est assez simple foutre la paix aux chasseurs!

je suis très indigné par l'amalgame : veneur = Aristocrate!

c'est quoi ce délire? moi je suis Artisan salarié, je travaille toute la semaine sur les chantiers, et je mets mes économies dans la vénerie! et comme il ya plus d'un million de veneurs en france, je ne crois pas qu'il y a 1 million d'aristocrates!

Foutez la paix aux chasseurs! laissez les gens de tous les horizons et classes sociales excercer leur passion!

et allez combattre les chasseurs de phoques et de baleines (eux ils sont en train d'exterminer des espèces)

Mimi

> pardon?

L'eternelle rangaine des "jeunes a la derive"...ceux ci sont un peu particulier ne trouvez vous pas?

"ils ne brulent pas de voitures dans les ghettos, ne s'abandonnent pas aux drogues dans leurs apparts etudiants minables...Ils viennent empieter sur nos plates bandes pour ruiner nos samedis de detente!"

Plutot que de s'aveugler dans une amertume aigrie (sisisi, tant que ca) la personne qui a redige le post precedant devrait ouvrir les yeux, et penser...Le lieux commun est trop facile pour etre recevable ici, et de plus n'est absolument pas justifie.

Pas de lutte des classes la dedans, pas de desoeuvrement non plus, mais des ideaux. Le respect de la nature certes, mais avant tout une preuve d'humanite. Ces 'jeunes' qui pour la plupart ne mangent pas de viande ne vont pas kidnapper des bouchers ou bloquer les rayons viande des supermarches pour sauver des animaux, ils s'opposent a la torture d'un etre vivant. La dichotomie jeune/vieux (je ne prends pas la peine de parler de pauvres / riches, ) s'explique sans doute par le simple fait que ces chasseurs de chasseurs sont encore en age d'ouvrir les yeux et de s'insurger face a des comportements qui s'opposent a des valeurs humaines.

"En dessous de trente ans, si vous n'etes pas socialistes vous n'avez pas de coeur. Apres trente ans si vous l'etes vous n'avez pas de cerveau"

Remplacez "socialistes" par "idealistes", et cette phrase du film The Edukators resume la situation...Si les Sabs sont opposes a des "vieux", c'est parceque les consciences de ces derniers (comme de la majeure partie de la population) ont etees endormies par la societe dans laquelle nous vivons...Trop de contraintes pour s'embarrasser d'idees, toi qui a redige ce post en est un bon example il est sans doute plus facile effectivement d'aller depenser ses sous lors d'un "shopping du samedi" bien merite! Ca, ou s'abrutir un peu plus devant sa TV.

Les points "ecologie respectee" et "activite saine" ayant deja ete discutes, nul besoin de rencherir la dessus ... (mais tout de meme...qui a t il de sain la dedans? la marche en plein air??)

En revanche il est amusant de constater que certains justifient ces tueries en se basant sur les comportements du monde animal. Comment ca? Les loups font preuve de cruaute et ne s'embarrassent pas de questions d'ethique ou de conscience? surprenant...

Ce qui nous distingue du regne animal est sans aucun doute notre capacite a prendre des decisions, a penser par nous meme et a temperer nos pulsions naturelles (/animales). Comment certains peuvent ils s'abaisser a considerer comme legitimes pour l'homme des comportements animaux ?

Quand au fait que seuls les cerfs malades ou deficients soient pris a courre, quelle noblesse. J'imagine que l'interet du sport n'en est que magnifie.

Mais si cela permet au cheptel d'etre en pleine forme...

> cous vite petit veneur

Ces chasseurs qui viennent se plaindre et qui préfereraient qu'on s'abrutisse comme des couillonNEs devant nos télés, ou qu'on aille consommer toujours plus d'idioties dans les supermarchés oublient un truc.

Le sabotage qui voient des jeunes gens vigoureux courir après des veneurs permettent une juste régulation des chasseurs dans la forêt. Sans eux, il n'y aurait que des chasseurs mous du genou et ratiboisé du bulbe. Des superprédateurs qui se multiplieraient sans aucun contrôle !

Comment vous messieurs qui faitent l'apologie de la chasse, qui mettez en avant la traque d'animaux sauvages comme une activité très saine et très sympathique trouvez d'un coup que les pratiques des sabs sont "terroristes" ?

C'est finalement plus drôle de chasser que de se faire chasser einh ?!

Nous aimons notre activité que nous jugeons très saine. Certains travaillent toute la semaine pour s'octroyer cette saine passion le weekend, certains y mettent toutes leurs économies, tout leur temps.

La chasse aux chasseurs ne va pas s'arrêter...

Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que des chasseurs d'élevages réintroduit pour les sabs !

> Argumentation

Il est intéressant de voir que les Sabs et sympatisants ont étudié le sujet correctement, tandis que les pro-vénerie s'enlisent dans des lieux communs sans jamais argumenter, et font preuve d'une mauvaise fois évidente... La réponse de "Bambi et ses potes" à "Paul pro-vénerie" aurait dû arrêter le débat, les chasseurs à courre n'ayant aucune réponse raisonnablement acceptable à fournir. Malheureusement pour eux, ils se ridiculisent en insultant et en proférant des menaces à l'encontre de leurs opposants.

Remarque : la prolifération d'espèces vient de la disparition de leur(s) prédateurs, du fait de la chasse intensive menée pendant des années par les hommes. La chasse à courre n'est pas assez efficace pour réguler le nombre de ces animaux, laissez cela aux chasseurs à fusils.

> reflexion d'un jeune veneur

Vous vous permettez de partager les samedis des veneurs en dérangeant une chasse qu'ils ont louée à l'ONF et dont l'argent sert à investir dans cette même forêt, partagerez vous les frais de location si à l'avenir vous vous transformez en suiveur habituels ? Comme vu précédemment ,de nombreuses catégorie sociales sont représentées, et la plupart des veneurs sortent du cliché social que vous imaginez. Discutez avec les suiveurs lors de vos sorties hebdomadaires et vous vous en rendrez compte.

Et sachez que le clivage jeune/vieux ne courre pas ici, il y a de nombreux veneurs jeunes, et de plus en plus d'ailleurs, contrairement à ce que vous pouvez penser. Ce ne sont pas des jeunes en manque de repère et embrigadés qui ne connaissent pas la nature ( hors ce qu'ils ont appris dans les livres ou autres BD...) qui vont faire la loi dans nos campagne.

> que dire...

Au risque de repeter de précedents posts, je voudrais déja exprimer mon soutiens a la lutte anti chasse à courre. Ensuite, il est vrai que ce débat n'est riche que dans un sens, les venneurs n'ayant pour défense que peu d'arguments, d'autant plus qu'aucun ne tient la route, et de ridicules menaçes et insultes.

Des jeunes à la dérive? Il ne m'a pas semblé qu'ils soient tous si jeunes que ça et puisque puisque plus de la moitié de la population française soutient leur lutte alors c'est que la france va très mal!

C'est aussi assez tristes de voir que les venneurs se comparent à des loups, bêtes sauvages qui tuent par nécéssité, poussés par l'instinct et dépourvu de conscience,alors que vu leur apparence et leur capacité à parler il m'a semblé qu'ils étaient des êtres humains dépourvu d'instinct et capable(?) de compassion et de reflexion.

Il me parait un peu reducteur d'assimiler ce combat à une lutte des classes donc amis Sabs, éviter de les qualifier d'aristocrates car ce n'est pas toujours le cas et vous risquer de perdre de vue ce pourquoi vous vous batté vraiment.

enfin, la question de la légalité me parait interessante. Certe, la chasse à courre est totalement légale mais il est legitime de s'y opposer alors qu'elle nous parait aller à l'encontre de nos idéaux (de plus partagés par 73% de la population) et des droits annimaliers. doit-on laisser ce passer les pires actes sous prétexte qu'aucune loi ne l'interdit? J'ai conscience du caractere exagéré de mon image mais devrait-on rester innactifs et ne pas s'opposer à la peine de mort si elle était légale?

Bon courage aux Sabs, je suis avec vous de tous coeur. (Gare aux récupérations de tout genre, à l'égarement de la cause premiere et au cliché "sauvez les dauphins")

> modération des commentaires.

Ainsi que le dit le texte qui précède la publication de commentaires :
La fonction commentaire n’a pas pour but de transformer le site en forum. Elle sert à compléter ou rectifier une info, ou à pousser une analyse plus loin. Les commentaires sans rapport avec l’article ou utilisant des formules insultantes ou diffamatoires seront retirés.

Deux commentaires ont donc été cachés pour insultes et menaces.

Il en sera de même pour tout commentaire qui n'apportera pas de complément d'information ou une analyse.

Merci.